Fondée en 1954, la Route Jacques Cœur doit son origine à la volonté de trois propriétaires privés d’ouvrir leur site au public en l’animant : les propriétaires des châteaux de Culan, de Meillant et d’Ainay-le-Vieil dans le sud du département du Cher. Les visites nocturnes firent le commencement de ces animations qui perdurèrent durant de longues années tout en faisant des émules dans de nombreux sites.

Tout d’abord appelée Circuit des Châteaux du Cœur de France, l’association prit le nom de Route Jacques Cœur en 1961, empruntant ainsi l’identité de celui qui fut le grand argentier du roi de France Charles VII et qui marqua Bourges de son empreinte avec le Palais qu’il y fit construire. Son passage dans chacun des sites est plus ou moins attesté soit par le fait qu’il ait été propriétaire du lieu soit par une visite officielle ou des liens commerciaux.

Depuis, d’autres sites, publics et privés, et des villes au riche passé historique ont renforcé la route. La Ville de Sancerre, avec son célèbre piton, a rejoint la route début 2009 et l’association compte aujourd’hui 16 membres avec 7 châteaux privés, 3 monuments publics et 6 villes qui s’étalent sur plus de 180 kilomètres en partant du Château de Gien dans le Loiret au Nord et de la Ville de Sancerre à l’Est pour traverser le département du Cher et rejoindre le Château de Culan au Sud.

Les châteaux de Gien, La Verrerie, La Chapelle d’Angillon, Menetou-Salon, Maupas, Meillant, Culan et Ainay-le-Vieil, les villes d’Argent-sur-Sauldre, Aubigny-sur-Nère, Bourges, Sancerre, Dun-sur-Auron et Saint-Amand-Montrond, le Palais Jacques Cœur et l’abbaye de Noirlac constituent ainsi ensemble une variété de richesses à voir et à redécouvrir aussi bien pour les touristes de passage que pour les habitants des alentours.

Les 16 membres rassemblent leur force pour proposer à chacun un programme varié de visites, d’animations, de concerts, d’expositions et de loisirs. Plus de 100 dates réparties sur toute l’année permettent au public de profiter de ce patrimoine exceptionnel. En effet, la plupart des sites de la Route Jacques Cœur doivent leur originalité à leur exceptionnelle conservation et à l’amour qui est apporté par les propriétaires et responsables de sites au maintien de l’histoire de ces lieux et à la prolongation de leur histoire par les événements culturels qui s’y déroulent.

Chaque lieu conserve son identité propre et n’est pas sacrifié sur l’autel de l’uniformisation: visites, horaires, programme et tarifs spécifiques pour chaque lieu mais la Route Jacques Cœur est là pour apporter toutes les informations nécessaires au visiteur pour passer un agréable moment :

– routejacquescoeur@wanadoo.fr

La Route Jacques Cœur est actuellement présidée par Béraud de Vogüé, propriétaire de La Verrerie, également Président de la Fédération Nationale des Routes Historiques qui compte 17 membres et rassemble environ 500 monuments.

 

Jacques Cœur : un véritable personnage de légende

Bien qu’ayant réellement existé au XVème siècle, on raconte dès son vivant qu’il n’y a pour ainsi dire aucune lettre de change qui ne porte sa signature, ni un ballot de grains ou une pièce d’étoffe qui ne transite par le grenier de l’un de ses comptoirs.
 

Fils de marchand originaire de Bourges

En effet, l’homme, né aux alentours de 1395 à Bourges, dans une ville alors prospère qui compte près de 60000 habitants sous la protection du Duc Jean de Berry, s’est initié au négoce dans la boutique de son père Pierre, pelletier et au contact des marchands italiens venus de Venise, Gênes et Florence qui tiennent échoppe au champ de foire.
A vingt ans, il se marie avec Macée de Léodepart, fille d’un notable flamand ancien chambellan du Duc Jean qui lui facilite l’entrée à la Cour.
 

Un homme entreprenant

L’homme, ambitieux et entreprenant, s’associe avec un certain Ravan le Danois pour ouvrir un atelier monétaire à Bourges où l’on frappe la monnaie royale et qui fonctionne bien.

Il acquiert une armurerie qui tourne à plein régime durant la Guerre de Cent ans. Parallèlement à ces activités, il se lance dans la navigation marchande en Méditerranée et devient armateur.

Pour asseoir ce commerce, il s’implante sur des points stratégiques : Montpellier en premier où il crée un Tribunal de Commerce et une Bourse. Il s’implante à Aigues-Mortes, Narbonne, Marseille, Bordeaux, Rouen. Puis il gagne l’intérieur des terres avec Lyon où transitent les biens venus d’Espagne et d’Italie et les soieries des Flandres. Il commerce alors dans toute la Méditerranée, échangeant armes, épices, soieries et pierres précieuses, avec l’aide de collaborateurs dont le plus loyal d’entre eux est Guillaume de Varye.
 
…dont la fortune sert le roi Charles VII et provoque son ascension sociale…
En 1429, Charles vient d’être couronné à Reims mais l’économie du royaume, en proie aux Anglais, est mauvaise. C’est alors que Jacques Cœur va venir en aide à Charles VII en devenant le prêteur officieux et le créancier officiel de la couronne. Ceci lui vaut son ascension sociale puisqu’il reçoit successivement quatre postes-clés : Maître de la Monnaie de Paris, promu Argentier du Roi en 1439, puis Conseiller du roi et ambassadeur du royaume. Sa fortune est alors colossale et ses propriétés d’étendent dans le Bourbonnais, le Forez et le Berry. Il fait construire une magnifique demeure à Bourges.

 
… mais aussi sa déchéance

S’attirant des jalousies, l’homme se voit accuser de trafic d’influence, de fraudes sur la monnaie, voir même de complot d’empoisonnement d’Agnès Sorel. Un procès a lieu dans un tribunal d’exception. Jacques Cœur est condamné à la confiscation de tous ses biens et doit s’acquitter de 400 000 écus or pour amende. Emprisonné à Poitiers, il s’évade, fuit et est accueilli par le pape Calixte à Rome. Il part se battre contre les Infidèles en 1456 où il meurt des suites de ses blessures.

 

Route Jacques Coeur
21 Rue Victor Hugo BP 126
18023 Bourges Cedex
http://www.route-jacques-coeur.org

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s