« Le secret du bonheur, est de faire de ta vocation tes vacances »…

Qui a dit ça ? Quoi qu’il en soit, l’été 2020 s’annonce hors normes pour cause de crise sanitaire. Un avis 😉 si cela vous dit…

Les vacances arrivent pour certains internautes en visite, d’après leurs mails réceptionnés la semaine du 1 au 7/06. Donnant une suite favorable, j’ai eu l’idée de proposer un sondage qui ouvre sur la saison et recueillir l’avis d’internautes plus particulièrement affiliés à leurs séjours dans notre Berry.

Que faut-il pour qu’un touriste soit pleinement satisfait de son séjour ?

Des services hôteliers aux chambres d’hôtes pour la convivialité, l’hébergement chez l’habitant, le camping pour les adeptes de la vie en plein air, un club de vacances pour l’animation permanente.
Ou bien un mode d’hébergement correspondant à un souhait tel une location meublée, pour se sentir comme chez soi, mais sans les mêmes contraintes.

Lorsque l’on dit « camping », on pense à un mode de vacances allant à l’essentiel. Qu’en pensez-vous ?

Évoquée dans un fil de discussion précédent, la formule camping est le premier hébergeur vacancier en France. Je ne saurait dire en revanche combien d’emplois les vacances en camping procurent globalement parlant en Berry. Le sujet présenté avec sondage va donc différer, à quelques visuels près, du précédent qui s’est ouvert ici. En fait les deux articles se complètent.

Si vous êtes amateurs de vacances plein- air, je vous conseille de privilégier le camping qui fait toujours beaucoup d’adeptes, à condition qu’il ne rime pas avec « vacances au rabais « . Ce qui m’amène à évoquer le sujet des étoiles *
car en camping tout repose sur celles-ci, quant aux prestations et services octroyés aux campeurs pendant toute la durée d’un séjour. Alors mieux vaut suivre de bonnes étoiles. De fait, comment procède-t-on à la distribution des étoiles ? Quels sont les campings qui vous semblent les mieux adaptés aux dernières tendances ?

Les vacances au camping, c’est un tourisme locatif. Les campings aménagés sont classés par la préfecture de l’Indre ou du Cher, après le passage et avis d’une commission départementale d’action touristique.


Les étoiles : de 1 à 4 équivaut au classement d’un camping allant du plus rustique au plus équipé. Mais l’erreur que font parfois les touristes potentiels, c’est, pour orienter leur choix, c’est d’abord de regarder le nombre d’étoiles, ce qui ne voudra pas forcément démonter que… Si ?
En terme d’étoiles il en va d’un camping comme d’un hôtel. Les étoiles ne nous renseigneront pas sur la qualité des prestations, mais sur la quantité.

Pour l’obtention d’un 5***** demandée par un camping, on mesure notamment les emplacements de terrains, exceptés les hébergements que l’on ne mesure pas, attendu que ceux-ci ne sont pas pris en compte (mobile-home par exemple). En fait la réglementation ne demande pas de contacter le locatif et les hébergements. Tous les terrains, selon leur taille et leur capacité d’accueil, ont à peu près le même nombre de toilettes et de points d’eau (au minimum 3 ou 4 pour 100 emplacements).

L’esprit « camping-car« 
pour une liberté la plus absolue et affranchie.

Car c’est non seulement une passion pour l’itinérance la plus absolue, très souvent elle accompagne un changement de vie (pour ne pas dire « complet »).

Qu’il soit à la baba cool, ou bien modernisé comme ci-contre, le camping-car s’octroie une véritable philosophie du voyage en termes de nomadisme. Je comprends tout-à-fait la pensée conductrice des internautes, via leurs commentaires postés ci-dessous à propos.

À une époque de sa jeunesse, mon fils aîné Seb ne jurait plus que par un indescriptible espoir de devenir camping-cariste. Il n’avait alors que 17 ans – et génération 81 = 9, soit les voyages au long cours et autres lointains horizons.

Les vacances sont souvent considérées comme la quête d’un « ailleurs ». Cette recherche de « l’ailleurs » se doit avant tout de répondre aux affinités de tout un chacun, sorte de vacances à la carte, alors qu’une majorité de séjours touristiques, en Berry ou ailleurs, s’effectuent surtout via la famille ou chez des amis.

Rien n’empêche de combiner visite à la famille et activités touristiques, d’autant que certains organismes ou organisateurs en termes de tourisme, ont bien compris que les premiers prescripteurs du tourisme local sont les habitants eux-mêmes, puisqu’ils accueillent leurs familles et leurs amis.
Passer quelques jours de vacances chez/avec la famille, c’est également faire « retour » sur des lieux familiers. C’est non seulement un besoin de se re-lier aux amis, à de la famille, mais également garder des attaches avec un terroir que la parenté à peut-être elle-même voulue conserver.

Les Berrichons de Paris viennent se ressourcer, reprendre racine dans leur terroir. C’est au passage occulter le fait des Berrichons qui se rendent à Paris pour visiter leurs cousins. En fait, dans un cas comme dans l’autre, n’avons-nous pas à faire ici à un « Tourisme de retrouvailles » ?

Indépendamment de la crise sanitaire, à partir de l’année 2020 les plus longs séjours s’organiseront très probablement autour de dix jours et les plus écourtés consisteront à six jours. On verra bien, car aujourd’hui, rien n’est si simple, quant à l’économie touristique où tout est à « relancer »suite à la pandémie, partout, en Berry, en France, dans le monde entier.

« Chambre d’hôtes » à la campagne

La France compte plus de 150 000 Chambres d’hôtes, essentiellement en milieu rural et le Berry n’en est pas exempt ! De plus en plus de touristes plébiscitent ce type d’accueil “comme à la maison”. Si vous êtes propriétaires, n’hésitez pas à le mentionner dans un message

Proposer une ou plusieurs chambres d’hôtes peut se révéler une source de revenue intéressante, mais il est parfois ardu d’en faire une profession à part entière et le tourisme rural qui ne s’improvise pas.

Qu’est-ce qu’une chambre d’hôtes ?

Il s’agit de l’équivalent d’un“bed and breakfast” à la française. Vous, moi ou tout autre particulier consacre un bâti qui a pour vocation désormais d’accueillir des touristes à la nuitée, de fait dans sa propre demeure. La prestation comprend le petit-déjeuner (continental ou autre).

Vous pouvez également proposer une table d’hôtes en servant des repas le soir… Ne pas confondre “chambre d’hôtes” et “gîte rural”, qui est un logement indépendant, équipé d’une cuisine, loué généralement à la semaine ou lors d’un WE. La prise de vue de l’entête a été faite lors de mon séjour à Quincy lors des JEP, il y a quelques années.

La grande diversité des offres de séjour est bien là ! Mais bien avant de passer sous étude la viabilité économique, plusieurs paramètres obligatoires entrent en ligne de compte. D’abord la toute première question qui doit faire sens : “sommes-nous fait pour cette activité ?”. Ouvrir une maison d’hôtes exigera le sens de l’accueil, car en fait, la clientèle vient chercher une “relation” avec les accueillants, lesquels doivent se montrer disponibles. En saison les horaires sont très prenants.

Où s’installer ?

Il me semble évident que si un jour, j’aboutissais ce projet (que je caresse déjà), j’éviterais en expertise un lieu trop isolé et rechercherais, au contraire, la proximité d’un axe touristique.

D’autant que la plupart des touristes veulent profiter d’avantages à la campagne, soit calme et nature assurés, sans toutefois en subir de potentiels inconvénients, tels qu’éloignement, accès difficile, etc.

Aussi on se renseignera auprès de l’OT le plus proche de son lieu de projet.

______________________________________
Par Muriel Azemard – Pour Berry Au Cœur de France
______________________________________

8 réponses sur « Sondage – « Séjour » »

  1. J’ai choisi le camping-car, on verra bien!

    Mon rêve le camping-car mais cette année est partie remise car nous devons attendre l’an prochain pour l’achat. Ce que nous avons soit disant économisés ( médias ) pendant le confinement, parce que nous n’aurions pas dépensés ( pas sûr ), ne suffira pas à réaliser notre projet sur un gros investissement financier à Bourges cette année.

    J'aime

  2. J’aime bien la citation, je ne sais pas qui l’a dite. En revanche, comme beaucoup de personnes, nous n’allons pas partir comme nous le faisons les autres années en camping à Royan, bord de mer. Je rejoindrais presque le participant précédent, je ne pense pas plus que lui que nous avons fait des économies sur le dos du Covid 19. En temps normaux, nous il ne reste pas grande fortune à notre banque en fin de mois, pour dire que nous allons nous rattraper avec le déconfinement.

    Nos vacances se feront chez nous. Peut-être cela l’autre choix pour des vacances en Berry, nous sommes de Menetou-Salon au-dessus de Bourges. J’aime bien votre blog, merci beaucoup et bonne semaine tous. Amicalités.

    J'aime

  3. Bonjour et bravo Muriel pour la qualité de votre site Berry au coeur de France et surtout faites-nous découvrir encore et encore votre belle région du Berry.

    Nous allons très probablement pouvoir arriver dans l’Indre pour 4 jours en maison d’hôtes à côté de la ville Le Blanc. Nous attendons nos réservations faites par mail et devrions partir dans un petit mois. Nous trouvons votre site très attractif qui donne une agréable envie de découvrir de belles choses publiées, mais il nous faudrait plus que 4 jours pour cela. Avant notre départ nous avons beaucoup encore à découvrir de vos articles très intéressants.

    Nous tenons mon épouse et moi à vous remercier, nous allons bientôt nous préparer à découvrir la région, merci de la mettre si bien en valeur. Nous relevons vos coordonnés de contact.

    Cordialement.

    J'aime

  4. Bien le bonjour,
    Merci à vous de vous être manifestés dans les commentaires. De retour en Berry hier en fin d’après-midi, je viens de parcourir vos sympathiques messages.

    Fidèles à la province Berry, cette année nous sommes bon nombre à rejoindre l’opération de réintroduction des vacances en France.
    Via l’appel lancé par M. Patrimoine – Stéphane Berne – de passer nos vacances en France, cette année si inédite et sans précédent.
    Nous sortons progressivement de la crise sanitaire et rêvons de vacances, pour nous aérer l’esprit, retrouver une liberté d’aller et venir, en découvrant ou revenant d’une région à une autre. Via une association de mots-clé sur « Berry », nul doute, chers amis, que vous y trouverez votre compte   !! Je passe mes vacances en Berry pour le Soleil et le plaisir. Je redécouvre nos producteurs locaux, je m’entretiens avec eux et bien d’autres encore.

    Et puis. Pour certains, les vacances ne seront pas cette année, davantage au regard d’autres, une simple parenthèse. Elles seront surtout un art de vivre « retrouvé », et c’est pourquoi notre Berry est d’ors et déjà considéré (mails reçus cette semaine) comme une destination privilégiée des internautes du site Berry Au Cœur de France, en quête de valeurs vraies, épris de nature, de connaissance, de visites au médiévalisme, sensibles au charmes des parcs et jardins (secrets ou autres d’ailleurs)… Que de choses à voir, à visiter, à faire dans notre beau Berry 😉 !!

    Cette année « Je reste en France » – précieuse réflexion.
    Est-elle la votre aussi ?

    J'aime

  5. Voilà qui est super ce soir ! Avec notre amie Muriel, nous choisissons le Berry pour juillet et en août nous avons réservé ce matin pour 1 semaine dans le Pays Basque, une suite de vacances après celles de juillet de l’an dernier. Et bien tu vois, malgré que vacances différentes de l’an dernier effectivement ! Le retour à la normal n’est pas prévu avant début juillet.

    J'aime

  6. Ou tout à fait BS !

    TF1 qui est plutôt bon médiateur en termes de sondages, annonce déjà que ce qui va être plébiscité de vacances cette année, c’est le cœur de la montagne, et ce même si nous devons y aller avec masques : Pyrénées majoritairement, puis les Alpes… de fait les hauts sommets 😉 !

    J'aime

  7. Compris par les infos télé ce matin, même pour des vacances à la campagne juillet, août les locations sont en train de flamber pour celles faites pendant le Covid et la présence d’une piscine, qui peut faire exploser la facture 😬

    J'aime

  8. Bonjour,

    Nus sommes le 22 juin, et son ampleur de nouveautés que nous allons découvrir au fur et à mesure dans l’actualité,
    à 2 semaines des vacances d’été. D’autres flux devraient avoir lieux à partir de cette semaine côté tourisme et vacances.

    Alors je vais sans doute me répéter, mais, et en quelle faveur des destinations touristiques avez-vous projeté vos vacances
    2020 ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s