Lieu d’histoire et de mémoire connu par nombre de Saint-Amandois, le site de la Cité de l’Or fait partie du patrimoine culturel depuis de nombreuses années, qui apporte à la Rue des Orpailleurs toute une connaissance artistique, depuis l’épopée du métal précieux, jusqu’à ses étapes de transformations, via le travail de l’Or.

Saviez-vous que ce que la pyramide que vous observez actuellement abrite le 1er Musée de l’Or en France ? Ce qui fait de ce site patrimonial une rencontre d’exception. Depuis 1888, sous l’influence des frères Charles et Auguste Moricault, venus de Paris, Saint-Amand-Montrond façonne l’Or. Édifiée par la société Eiffel, inaugurée l’an 2000, la Cité de l’Or est incarnée par une vaste pyramide de verre.

En fait, Saint-Amand conserve la mémoire de deux destinées exceptionnelles qui enrichissent le patrimoine de la ville. La première est celle d’une forteresse bastionnée : située sur les hauteurs de la ville et plus tard, celle de l’édification de la Cité de l’Or : si vous ne le connaissez pas, avez-vous envie de vous rapprocher davantage du site ?


________

Étonnant Musée…

De l’été à l’automne, puis de l’hiver au printemps, soit on l’observe plus posément ou bien on la jouxte en ayant omis d’y lever le regard, tant ce pourtant massif bâti fait désormais partie des images familières du quotidien.

D’abord aller flâner par ici ce matin là, quelques clichés à faire avant de repartir du site pour un café partagé.
Des articles sur la ville depuis Berry Au Cœur de France vont être publiés, dans le but de vous faire visiter le maximum des patrimoines culturels 😉 !

On va voir ? : depuis la « Rue Malard », filons tout droit jusqu’au bout de celle-ci. Prenons à présent la direction de « Charenton-du-Cher » – Contournons le rond-point de l’anneau, la pyramide face à celui-ci.

Je pense ajouter les clichés que je fis sur le visuel « Pyramide », vu depuis le Centre nautique Balnéor.

Visuel ci-contre : c’est l’ors d’une année organisatrice « Ville d’arrivée » du Tour de France, que je fis ce cliché.

Retour

6 réponses sur « La Cité de l’Or »

  1. C’est magnifique d’architecture et assez exotique par les palmiers. Je vis à Dun/Auron, je me rends compte sue je ne prends pas bien le temps de découvrir ailleurs.

    Superbes photos, merci.

    J'aime

  2. Bonsoir Muriel ! Je suis votre blog, j’ai été averti de ce nouvel article. Bravo c’est remarquable !
    Je ne connais pas beaucoup cette vile mais vous m’avez donné envie de la découvrir.

    Vos photos sont magnifiques et quel musée en effet.
    Merci pour ce beau partage et belle soirée.

    J'aime

  3. Oui des photos top dans tout le site, super !

    J’ai eu le plaisir de pouvoir faire cette visite et assister à deux spectacles dans la salle Aurore.
    De nombreuses choses m’ont surpris, merci 🙏

    J'aime

  4. Bonsoir chère Muriel.

    Quelle pro de patrimoine vous etes! Tout nous emballe sur Berry Au Coeur de France où je viens voir vos plus récents articles après en être prévenu par service mail à vos abonnés. Vos photos sont magnifiques chaque fois et vos textes toujours aussi superbes et très convaincants par la plume de la Berrichonne 😉
    Très intéressant de suivre vos réseaux aussi. On apprend beaucoup du Berry avec mme AZEMARD, chaleureux merci.

    Bel été ! à bientôt pour les prochains articles.

    J'aime

  5. Bon fin d’été Muriel !

    Je tombe sur votre très bel article, j’adore ce blog Berry au coeur de France, je suis de St Amand-Montrond aussi et j’aimerais intervenir plus souvent si vous le permettez 😉 😉

    Que ce soit la Marmande, comme le Cher, ils n’ont jamais charrié de pépites d’or dans les eaux qui traversent la ville. L’or est arrivé par le train à partir d’une certaine année 1888 dans les bagages des frères Moricault.

    Une industrie qui occupa plus de 500 personnes à domicile ou par les nombreux ateliers de Saint-Amand, c’est ainsi que naît la ville d’or qui après à chercher sa voie en tentant de brises ses chaines creuses et non rentables, pour se diversifier dans la joaillerie. Donc je pense Muriel que c’est pendant les samedis de démonstrations où venait fondre Gérard Béhague, un ancien fondeur des ateliers, travaillant pour la ville et qui venait régulièrement couler un lingot devant le public, que vous avez fait les photos, partie muséographique des années 2004, n’est-ce pas ?

    Ps : je vous transmet en privé sur votre page facebook mes coordonnées saint-amandoises 😉
    SUPERBE VOTRE BLOG, BRAVO !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s