D’une onde à l’autre…

C’est en effet le visuel premier qui vous viendra, lorsque vous en découvrirez en Berry Roman ! Elles sont assez nombreuses d’ailleurs, et plus encore sur les voies où étaient autrefois les grands pèlerinages et non loin également de voies antiques.

Ce sont les pèlerins qui, arrivés devant une des églises sur leurs étapes, n’en repartaient pas, au même titre que d’avoir laissés sur les murs ces marques de ralliements faites avec un objet tranchants, comme ceux gravés sur les murs d’une église – en graffitis – des fidèles venus en lieux de pèlerinages tels que ceux de St-Jacques de Compostelle, St-Martin de Tours, pour les destinations les plus proches du Berry, mais aussi et plus loin encore en termes de pèlerinages, au Mont Saint-Michel, à Rome…

Des images allant parfois bien plus loin que les discours, je vous partage ce que j’ai photographiée de stries jusqu’ici :

Que l’on parle de la trajectoire des stries ou bien de l’implantation des églises romanes par exemple, on peut y voir ici un élément commun : c’est que les lieux où l’on a trouvé ces stries comme les églises, ne sont pas fortuits. Ce que je veux dire, c’est que là où nous les trouvons, nous trouvons généralement un édifice à la croisée des eaux ->> ou cours d’eau que ces églises romanes jalonnent (selon prospections rad), selon surtout la tradition d’implantation d’édifices religieux. La boucle serait non seulement bouclée, elle peut notamment évoquer bien des choses, si l’on s’accorde à penser (prospecter également) que la tradition romane est une « mise en forme » d’un certain savoir qui fait dire que ces églises n’ont pas été implantées n’importe où, pas orientées n’importe comment, la destination d’un lieu pour nos églises romanes, n’explique-t-elle pas l’endroit de l’imputation, et moult autres éléments du genre : dédicace, etc.

Pour aller bien plus loin, toujours plus loin, je vous partage ce lien à ouvrir, qui vaut, lui aussi, vraiment le, les détours car tout y est dit. Il s’agit d’un incontournable article réalisé en termes de stries – grattages.

Bonne lecture !

9 réponses sur « Les stries en Berry Roman »

  1. Très grand merci Muriel 😘

    Je suis passionné d’art roman aussi et vos articles publiés sont franchement très intéressants. Merci pour ces belles rencontres grâce à vos photos.
    Je connaissais peu ce thème que j’irais voir. Je fais rarement pour ces particularités car mes week end sont toujours débordants d’occupations familiales et pas le temps souvent pour visiter ces églises merveilleuses que vous nous montrez sur Berry Au Coeur de France, superbe site en Berry!

    J'aime

    1. Souvent, il suffit de savoir, et c’est là que Berry Au Coeur de France à des actions à publier, qu’il et là sont à voir telle et telle chose, pour avoir la saine curiosité d’aller voir avec, il est vrai; du temps accordé pour cela, j reconnais.

      J'aime

  2. Merci, je viens voir souvent sur votre blog vos articles sont très intéressants et nous connaissons l’essentiel mais vous Muriel, vous nous faites beaucoup découvrir, pleins de détails que j’aime parcourir chez vous, par le Berry roman, je m’y suis abonné aujourd’hui, je trouve très positif!

    Xavier.

    J'aime

  3. C’est une très belle collection et trouvailles photographiées pendant vos visites. Je ne croyais pas qu’il y en avait tant d’ailleurs, merci de nous montrer Muriel 😉

    J'aime

  4. Bonjour Muriel,

    J’aime beaucoup ce que vous connaissez et ce que vous échangez. Merci pour vos éclaircissements qui se présentent sur votre blog, avec vos regards assez déterminés et votre pensée. J’appelle pour ma part ce que je vois ainsi des grattages consumés, je ne savais pas que cela avait cet autre nom ‘ stries ‘.
    C’est en tout cas intuitivement parlant plus joli de leur donner le nom stries, de les comprendre et de les ressentir comme vous le faites, j’apprécie!

    Je vais aller en observer quelques unes et dans cette évolution là, je m’abonne à vos rss. Merci pour vos articles, j’aime beaucoup, je les trouve passionnants. J’adore votre façon claire et précise de les expliquer, le Berry roman, j’aime beaucoup aussi Muriel.

    Mes amitiés.

    J'aime

  5. Bienvenue en Berry !

    Merci pour votre message partagé avec les lecteurs. oui, je l’aurais dit aussi, parler de stries et moins trivial que d’évoquer des grattages.

    Déjà mes illustrations et textes, que vous parcourez, permettent aux internautes d’avoir un large aperçu (il me semble) de ce qui se visite en Berry. Donc n’hésitez pas et de même, s’il vous vient des questions, j’aime le contact avec mes visiteurs.

    Bien à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s