Nous n’avons d’yeux que sur lui également, lorsque, alors que nous sommes dans le train conduisant à Bourges, celui-ci s’arrête là sur le pont, juste dans ce creux de paysage environnant le bourg en contrebas et le château surélevé à l’horizon d’un visuel apprécié.

Châteauneuf… Patronyme coulant de source ?  

Mot pour mot, c’est « château neuf« , pareillement que Villeneuve « ville neuve« . Un noyau qui devait séparer ville haute et ville basse.

L’histoire du château (XVe siècle)

C’est au début du XIe siècle que le château fut bâti sur une puissante terrasse et à une bonne altitude au-dessus de la ville. Au XVe siècle, ses fondations se verront reconstruites par la famille de Culan.

Par le château, l’enceinte de ses murs et fossés, la « ville haute » est ainsi protégée, mais également séparée de la « ville basse » qui se trouve installée sur le passage d’un gué sur le Cher.

Entre 1037 et 1038 le château nouvellement construit sur un éperon rocheux, rive droite du Cher, et de toute sa hauteur, représente une place de fait stratégique. Afin de maintenir le contrôle du franchissement du gué mais aussi, quand un conflit d’intérêt éclata entre un vicomte de Bourges et un prince de Déols. Ce dernier garde pour acquise sa position jusqu’au début du XIIIe siècle. Des assaillants étaient donc à craindre et, chaque fois, on trouve une forteresse surélevée et défensive comme ici.

Du XIe au XIII e siècles, le château en revient au fief de la famille de Déols.
Puis, avec l’ascendant de Philippe Auguste sur le Berry, le château passe entre les mains de la famille de Culan qui a donnée son nom à la ville du Cher. Elle est située à 25 kilomètres de Saint-Amand-Montrond. A Culan  aussi, la forteresse construite à caractère défensif se dresse sur un promontoire rocheux et escarpé, afin d’en dissuader les éventuels assaillants.

Au XVe siècle sont reconstruite la grande tour et des caves se trouvant sous le logis principal. Les corps de bâtiment actuels sont l’oeuvre des L’Aubépine (1580).
Le pavillon d’entrée, avec se porte et une fenêtre à bossage et les façades de la cour d’honneur relèvent une série de panneaux armoriés.

Ne manquez pas de vous en approchez lorsque vous trouverez en visite à Châteauneuf .

Retour

Une réponse sur « Châteauneuf-sur-Cher »

  1. Vous avez fait de nombreux châteaux !

    J’aime beaucoup celui-ci et toutes vos autres photos des châteaux sont superbes, très réalistes. Wahou, la classe !!!
    Génial ! Comme vous pouvez l’imaginer, même à voir de l’extérieur cela donne envie …..

    Belles visites faites sur Berry Au Coeur de France, Muriel.
    Félicitations et merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s