La ville d’Issoudun excelle en visites singulières, à bien des égards. Notamment ici, depuis le musée Saint-Roch. Qui est venu, sans jamais songer à la visiter ?

Attardez-vous dans la chapelle, cœur du musée…
Elle abrite deux chefs-d’oeuvre d’exception en une véritable dentelle de pierre disposée de part et d’autre d’un vitrail de la Passion : les Arbres de Jessé (fin XVe – début XVIe).

Ces sculptures monumentales, uniques en Europe, représentent pour l’une, la généalogie historique du Christ avec les rois d’Israël sur un rameau de figuier. La seconde, pour sa généalogie spirituelle, avec les prophètes, sur un rameau de chêne (visuel ci-dessus).

Merveilleuses et incontournables œuvres d’art à ne surtout pas manquer, lorsque vous vous trouverez en lieu de Saint-Roch.

Le petit prospectus trouvé sur place au moment de ma visite d’il y a quelques bonnes années déjà, mentionne « exécutés probablement au moment de la restauration de la chapelle sous Pierre de la Chèze, maître de l’hôtel-Dieu de 1499 à 1510. »

Ces sculptures de fine pierre calcaire mesurent 6 m de hauteur, et d’une envergure de 3 m. Taillées en ronde-bosse, ainsi qu’en haut relief, deux sculptures monumentales, polychromes d’origine.

Des signalétiques d’interprétations ont été ajoutées afin que nous comprenions mieux ce qu’il nous est donné de contempler à la chapelle.

« Puis, un rameau sortira du tronc de Jessé, et un rejeton naîtra de ses racines »

La scène sculptée ci-dessus nous montre Jessé allongé, un tronc sortant de ses côtes.

Jessé, le Bethléemite en Judée, a fondé une famille nombreuse, huit fils, dont le cadet est David qui, comme la plupart des garçons,
travaille dès l’enfance pour aider sa famille. Il passe des années dans les collines d’Israël pour garder les moutons.

David est représenté parmi tous les personnages de la scène avec sa harpe, de celle qu’il jouait lorsqu’il était le berger familial.

Retour au Musée

36 réponses sur « Chapelle Saint-Roch – Issoudun »

  1. Le sujet biblique est très répandu et chouette pour qui va à saint Roch d’Issoudun, on n’en voit pas un mais deux.
    Dans la bible, c’est un. Un magnifique chef-d’oeuvre !

    J'aime

    1. De la scène de la crucifixion sur le Mont Golgotha (crâne que l’on distingue en arrière plan de ma photo), de gauche à droite, se trouvent Marie, mère de Jésus, puis Jean et … mais qui peut bien être selon vous les amis, le troisième personnage ?

      Si vous souhaitez répondre à Jean-Luc, n’hésitez pas…

      J'aime

  2. A notre amie de Saint-Amand : de la part de tes copains Indriens, Cela nous fait plaisir de te lire et moi, Muriel, cela me fait plaisir de lire que tu continues à penser que la Bible détient la vérité au sujet de Jessé. Fiabilité de la Bible à laquelle tu fais généreusement mention, à te lire dans tes publications vitraux par exemple, et surtout lors de nos balades, dont la dernière datée remonte au week-end des Journées du Patrimoine à Eguzon, superbe !

    Bisous de nous tous la Berrichonne !!!!!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Je viens de recevoir il y a une vingtaine de minutes le lien de votre superbe article, abonné par mail.

    Magnifique chapelle, quel ouvrage et avec tous les outils que nous connaissons aujourd’hui, mais que ces sculpteurs de l’époque n’avaient pas à leur disposition, quel merveilleux patrimoine pour Issoudun 😉

    J'aime

    1. Oui, la chapelle est belle !

      Petite précision que crois bon d’ajouter à mon message, parce que j’ai reçu un courriel en fin de semaine.
      Je joins moi avec plus de justesse (que l’envoyeur dudit mail) que la chapelle n’est pas à sous-estimer, sous seul
      prétexte/argument que la chapelle Saint-Roch n’est pas romane. Méfiance donc, visiteurs et amis !

      Quoi qu’il en soit, si ce qui n’est pas issu du Berry Roman n’a pas sa raison de se consulter sur Berry Au Cœur
      de France et se visiter à Issoudun… Soyons juste dans cette approche que je vous et d’autres aussi.

      J'aime

    1. C’est juste remarquable à contempler, Ludovic. Parce que tout d’abord, il s’agit d’une source issue de l’art chrétien qui traduit une prophétie. Celle d’Isaïe, annonciatrice de la « venue du Christ », et du messie quant au peuple Juif. Ces deux Arbres de Jessé illustrent la complémentarité (les deux parties de l’ornementation) et lorsque nous les observons, nous sommes bien souvent en admiration devant ce chef-d’oeuvre entier, cette vaste sculpture sacrée de part et d’autre de la chapelle.

      J'aime

  4. Avec mes meilleurs souhaits de bénédiction divine à Berry Au Coeur de France et sa blogueuse,
    quelle magnificence, une région une chapelle que je ne connais pas ( région de nom si).

    Bonne continuation Muriel.

    J'aime

  5. Quelles magnifique sculptures dans cette chapelle. Elle était tenue par des religieux ou il sont encore sur les lieux ?

    Vous me donnez franchement envie d’y aller, merci Muriel. Les personnages , on dirait qu’ils tiennent des phylactères.
    Tellement beau que j’ai partagé votre publication, merci !

    J'aime

    1. Non, ne sont plus de religieux occupant les lieux de Saint-Roch. La visite que reçoit Saint-Roch, celle de nombreux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle qui rejoignent Châteauroux après avoir fait une étape à Issoudun. Je peux en témoigner par rapport à mes amis Jacquaires qui me confient aussi leurs ressentis.

      J'aime

  6. De toute beauté, merci pour ce très bel article publié sur votre site, Muriel 😉

    Les historiens s’accordent sur l’origine de cet arbre qui remonterait à une formule du prophète Isaïe (Is 11,1) –  » Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines. Sur lui reposera l’Esprit de Yahvé « 

    Aimé par 1 personne

    1. La représentation de l’Arbre de Jessé se décline désormais en une multitude d’illustrations, en effet Laurette, la plus répandue est celle ésotérique avec l’Arbre de vie illustré par la Kabbale de la tradition.

      J'aime

  7. Bonjour, Internautes et amis,

    Au retour des JEP, j’ai eu la grande satisfaction de découvrir de nombreux commentaires postés, auxquels j’ai mis une matinée entière à répondre (sur édito en cours, crypte de Bourges, etc). Je vais répondre à chacun dès que possible, promis.

    Bon vendredi 27 sept. à vous tous, je vous adresse un très gros MERCI à faire vivre, chaque jour de plus en plus nombreux (states du site web publiées dans le dernier édito de l’année) à venir sur Berry Au Cœur de France, le parcourir, vous contribuez à le rendre dynamique avec moi. Gratitude les amis 😉

    Encore merci à tous !

    J'aime

  8. Cette chapelle est à voir en effet, elle est magnifique. La ville doit être fière d’avoir ce patrimoine, c’est franchement compréhensif. J’aime beaucoup le patrimoine et ce que vous publiez me plait énormément, je voulais le dire.

    Bel automne chère Muriel, merci et à bientôt!

    J'aime

    1. Bonsoir Francilienne ,

      Je rejoins votre opinion, je le partage même volontiers. C’est une rareté inestimable que d’avoir ceci en Berry, quand bien même nous ne sommes pas en art roman avec Saint-Roch chapelle à Issoudun.

      J'aime

  9. Bonsoir tous.

    C’est une perle culturelle qu’à le Berry, comme un musé de label rouge et une étape touristique obligatoire, dix siècles d’histoire et plus de quarante ans de service muséal, label ‘ Musée de France ‘.

    Les pièces exceptionnelles sont les Arbres de Jessé, dans une chapelle datant de 1500 ans, de son passé d’hôtel-Dieu. Une salle a été créée en 2002 pour accueillir la donation des missionnaires du Sacré-Coeur d’Issoudun. Un ensemble exceptionnel d’objets de rituels et quotidiens des peuples de Papouasie, Nouvelle-Guinée offerzs aux missionnaires par contacts locaux.

    Cordialement

    J'aime

    1. C’est une perle culturelle qu’à le Berry, comme un musé de label rouge et une étape touristique obligatoire, dix siècles d’histoire et plus de quarante ans de service muséal, label ‘ Musée de France ‘.

      Je rejoins tout-à-fait votre propos, insistant sur le fait, et alors qu’on n’évoque pas le Berry Roman en ce qui concernant la chapelle, Saint-Roch demeure incontournable à bien des égards.

      J'aime

  10. C’est un super article et des comme celui-ci, on en trouve de nombreux sur votre blog, c’est pour cela que ‘j’aime venir, parce que je suis abonné pour recevoir en mails vos publications Muriel. Merci, bonne journée et surtout, bonne continuation à vos projets.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s