J’étais bien jeune, alors que je venais déjà à Issoudun pour le pèlerinage à Notre Dame.
Quant à la basilique, elle fera l’objet d’un article prochain.

L’idéal en arrivant, c’est de faire la balade « Tour & Détours à Issoudun » qui fait l’objet d’un article que je vous propose à partir de mes balades au cœur de la cité. Celles-ci regorgent de monuments, j’ai eu l’occasion d’en visiter un certain nombre, notamment l’église Saint-Cyr.
Le 31 août 2019, j’en profitais pour rafraîchir mes plus anciens visuels.

Allez, un autre édifice ! J’ai toujours plaisir à me trouver une église, une abbaye d’avance pour un nouveau cadrage à vous partager et vous faire découvrir sur Berry Au Cœur de France.

Aujourd’hui, attardons-nous dans cet environnement pour rejoindre l’église que je viens de photographier pour vous proposer en images la visite de Saint-Cyr, édifice fondé entre 800 et 860. Il abrite un mobilier remarquable et des candélabres de bois décorés à la feuille d’or, ainsi qu’une verrière du XVe siècle et magnifiques vitraux.

La capitale médiévale du Bas-Berry est située sur l’itinérance du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Des amis Jacquaires me confient y faire étape et aller visiter le Musée Saint-Roch. Ils apprécient beaucoup leur visite.

Je traverse le parc François Mitterrand, havre de verdure. Par ce côté de la ville, on gravite l’escalier de pierre débouchant face à l’église.

Mon pas-à-pas n’omet pas la coquille au sol. Elle oriente le parcours des pèlerins, ceux des visiteurs, qui aussi franchissent les portes de Saint-Cyr, pour le moment d’un paisible recueillement.

La visite intérieure est libre, il n’y a pas de visite guidée. Mais cela permet de déambuler à son propre rythme, choisir les endroits que l’on souhaite approfondir. Sont d’ailleurs plusieurs points d’intérêts à ne pas manquer. Je vous les montre !

L’église paroissiale actuelle, classée MH en août 1930, a été édifiée au XVe siècle, et la tradition attribue à Charlemagne la fondation de celle-ci.

L’église n’est pas romane, qu’importe ! Elle nous révèle et nous rende curieux de son architecture, en nous projetant depuis sa nef. D’ailleurs, bien d’autres ne sont pas romanes et nous n’allons quand même pas les occulter. Je vais revenir sur celles-ci, car j’ai justement beaucoup à partager du patrimoine religieux qui a fait l’objet, par mes reportages, de très nombreux articles.

Donc un édifice qui n’est pas roman, vous disais-je Il y a notamment ces nombreux détails d’architecture présents à Saint-Cyr, que nous découvrons déjà depuis l’extérieur.
Lorsque vous arrivez face au portail, le clocher, vous le verrez, est d’une construction à part. Il a été placé en alignement du flanc gauche de l’édifice, mais de l’ensemble en ressort quelques chose d’assez harmonieux. D’après ma photo, vous distinguez déjà la position du clocher..

Et puis d’autres détails que nous remarquons, par les empreintes encore visibles de murs laissant apparaître des pans, où les pierres brutes montrent quelque chose d’inachevé. Ces pierres brutes non sculptées gardent le souvenir d’une église romane, antérieure à celle-ci, qui fit incendiée par des troupes anglaises lors de la Guerre de Cent Ans. De là, six travées s’écroulèrent, lesquelles seront reconstruites au XIVè siècle. Puis un clocher-porche initialement prévu, n’a pas été terminé. Ultérieurement, je vais vous ajouter des visuels.

Restons dans les pas de Saint-Cyr
pour la suite de notre visite

Les sons
du Chœur

Dès que nous franchissons le seuil de l’église, l’éclairage arrive et nous sommes accompagné dans notre parcours de visite par les tonalités douces de l’orgue situé dans le chœur. J’ai trouvé l’itinérance, très invitante au recueillement, le fait de déambuler ainsi. En terme de restitution des tonalités diverses, j’avoue avoir une préférence pour celles non appuyées, livrant une douce musique des sphères célestes.

9 réponses sur « Église Saint-Cyr XVe s – Issoudun »

  1. Bonjour Muriel,

    Ce bel article et je voulais vous demander en le parcourant. Cette église à Issoudun, est-elle romane ?

    Merci en tout cas, très beau site et magnifiques les photos.

    J'aime

    1. Bienvenue Vénésia,

      Il n’est rien de roman à Saint-Cyr et cependant, beaucoup à découvrir d’intéressant, en vitraux particulièrement, mais pas uniquement.

      A très bientôt, pour le restant à publier…

      J'aime

  2. Une église de l’Indre qui a eu des épreuves, incendiée deux fois, date 1651 et emportant les 4 travées de la nef de ce qu’était l’église du XIIe siècle. C’est un curé qui entrepris de reconstruire dans le style du XVe, avec le concours de l’architecte Tarlier : 6 travées de nef furent construites de 1354 à 1400.

    J'aime

    1. Bonjour Myriam,

      Tout-à-fait ! L’église et belle, et les pèlerins en marche vers St-Jacques via notre beau Berry aiment se recueillir.
      Je vais y revenir, j’ai beaucoup à vous dire encore sur Issoudun et à partager…

      Très bonne continuité à vous tous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s