Le plan de la basilique est d’une solide rigueur géométrique, structurée par ders nombres relevant d’une symbolique arithmétique héritée de la Bible, des Grecs, des Pères de l’Eglise, et qui a été vigoureusement synthétisée à Fleury.

Petit préambule…

Arrivée à l’abbaye de Fleury en hiver 2017, souvent, avant d’y parvenir, je me promenais dans mes souhaits, presque attirée, fascinée par ce foyer spirituel que j’avais découvert sur le Net. Je n’étais pas à l’étude de Fleury à cette époque, j’étais de fait moins directement appelée par mes ressentis. Mais quelques années suivirent et février allait me proposer de quoi venir à la source, autour et au sein de la magnifique basilique aux proportions parfaites, vers les douze portes initiatiques d’où il me fallait franchir le seuil pour chacune d’elles. Portes restant toujours ouvertes aux quatre saisons des pèlerins et visiteurs, ce qui n’empêche pas d’en préserver le mystère d’une rencontre avec le Soi.

C’est pourquoi, sans autre prétention que de rassembler et partager avec vous mes déambulations ici et là, de l’information et photos que je fis au cour de visites enrichissantes, et partager avec ceux qui ont cet attrait semblable du patrimoine culturel et spirituel.

Nous sommes samedi 4 et 10 h passées, lorsque j’arrive au même moment que d’autres visiteurs. D’une météo assez mitigée, nous nous engouffrons sous la première lignée des chapiteaux de la Tour-Porche (la toute première partie dessinée sur le plan, avec ses 12 portes). Boussole à eau marquant Est-Sud, accompagnée du pendule dans son étui, je vais attendre un peu pour m’adonner à quelques prospections plus approfondies (il y des visiteurs autour).

La croix nous rappelle le don de Jésus-Christ, sa vie offerte par amour de Dieu et des hommes. Je passe, de l’extérieur à l’intérieur, commençant le lent pas-à-pas, à cheminer sur la croix latine constituant la construction de l’église abbatiale : passage du transept et chapelles en hémicycle, passage dans une nef à sept travées, laquelle est flanquée de collatéraux (plus larges au Nord qu’au Sud). Depuis la 4ème travée est une porte, elle donne accès à la cour d’entrée : de l’abbaye jusqu’à l’église (voir ma photo).

Puis me voici devant les bras de la Croix, d’où je stationne quelques instants… plus précisément là où circule la forme des énergies.

Continuant mon cheminement, et on le distingue bien sur le croquis, un long chœur communiquant par six arcades et collatéraux. Deux chapelles en hémicycle puis un large déambulatoire.

La crypte (construite avec la pierre de Bulcy), nommée aussi « Crypte de St-Mommole »,
date du XIe siècle, elle se trouve sous le « petit transept ». Je développe cette partie dans un article à part : piliers, chasse à reliques de St-Benoît…

Du XIe siècle également, le chœur et le transept, alors que la nef ne fut achevée qu’à la fin du XIIe siècle.

Précédant

5 réponses sur « Plan de l’église abbatiale »

  1. Bon dimanche Muriel.

    C’est vrai! Cette église de saint Benoît, c’est comme un parcours initiatique dès le plan bénédictin, patrimoine empreint de la culture religieuse. Nous y sommes retournés deux fois, juin 2016 et juillet 2018, mon époux posait ses congés pour que nous ayons du temps de visite. Pour nous, un parcours revu était le point qui attisait encore notre curiosité!

    Un haut lieu spirituel saint Benoît sur Loire pour se voir accorder le titre de basilique.
    Merci

    J'aime

    1. Bonjour et bienvenue à vous Julia 😉

      Merci pour votre sympathique témoignage auquel j’abonde, vous qui avez eu cette chance d’y retourner à deux reprises et qui montre votre grand attrait pour l’abbaye. Déjà, et nombreux sommes-nous que j’ai lu prendre leur temps pour découvrir les chapiteaux de la Tour-porche. J’en suis très heureuse pour vous, pour vous Julia !

      J'aime

  2. J’aime venir lire vos articles Muriel, vous écrivez bien et vous êtes souvent très dans une réflexion du coeur.
    Prenez bien soin de votre santé, merci pour ce que vous nous donnez 😇

    J'aime

  3. Quelle est belle votre histoire, ce parcours qui aura été le vôtre Muriel, où votre lecteur ressent bien de votre motivation et l’engagement émotionnel que vous y mettez en nous les faisant partager 🙏 Moi qui aime beaucoup découvrir de ce patrimoine qui vous anime et publiez magnifiquement en lieux et choses!

    Avant même de lire la suite des pages, par l’introduction, je me suis fait de plus en plus curieux de découvrir et vous lire. Quelle superbe basilique! J’ignorais totalement que les reliques du bon Père Benoît étaient remises à la crypte de saint Benoît sur Loire. Je vous envie d’y avoir été, Muriel. Et ce site qui nous plaît beaucoup! Son adresse Berry au cœur de France est relevée pour nos amis de l’Hérault. Merci pour ces nombreuses visites chez vous,

    – ps/magnifique .. Arbre de Jessé par exemple 😍
    Pierre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s