1bdefd70

En 1912 la Place Carrée devient la Place de la République. Successivement, cette place fut désignée comme suit : place Bourbon, place Napoléon, place du Théâtre, place de la Comédie.

Dans les festivités, le kiosque à musique de la Place Carrée a une relative importance car de nombreux concerts y sont donnés, soit pour la Fanfare, la Lyre Saint-amandoise ou l’Union musicale.

  • Février 1892 cet édicule est construit en bois. En 1895, il voit son éclairage passer de la bougie au bec Auer. Dans une requête, des habitants voisins de la Promenade Dubreuil en réclament l’éclairement, car les belles de nuit hantent les ombrages et offusquent les « gens biens », bourgeois et bien-pensants qui regagnent tardivement leur domicile. Satisfaction leur est accordée.
  • En 1898 le kiosque menace ruine. Des sociétés musicales s’offrent à le reconstruire à leurs frais. La municipalité décide d’édifié un kiosque en dur qui sera inauguré en 1899.

Depuis, il est devenu le point phare de la place la plus centrée de notre ville du Cher.
Foultitude de vie et de circulation tout autour, sans discontinuer.

Retour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s