Photo faite avant de prendre ma correspondance pour St-Amand, à la
tombée de la nuit, par un wee-kend estival. Je suis allée à la rencontre
du Luchrone, en lumière.

Le nom attribué à l’oeuvre traduit « la lumière » : « lux » et Chronos « Maître du Temps ».

Mais pour une majorité de Berruyers, le joli cube étincelant de ses plus de mille feux à la nuit tombée le nomment « Charly », nom du maire adjoint Charles Parnet, à l’origine de l’implantation de l’oeuvre, laquelle a été officiellement inaugurée devant la Maison de la Culture en 1986, puis le cube fut déplacé pour prendre place dans l’environnement direct de la Gare de Bourges.

En réalité, il se présente tel un cube incliné (montez sur la passerelle pour observer l’effet rendu à l’ensemble) de la construction urbanisée sur pas moins de 9m pour sa hauteur et 7m de diagonale, via 4m d’arrête. Ce cube assez spectaculaire présente en fait 1001 ampoules.

Il s’agit d’une oeuvre d’Alain Le Boucher.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s