Moulin – Argenton-sur-Creuse

Comme je le disais a un groupe de touristes, une Venise du Berry comme celle-ci, pittoresque à souhait n’a pas sa pareille ! Quand bien même j’ai vu revu, je ne m’en lasse jamais sur chaque retour, car une vraie lecture de paysage. Les feuillus ourlant la Creuse côté «vieux pont » sont encore plus remarquables. Parce qu’ils retiennent très probablement davantage les heures solaires, de fait, ils commencent vraiment à prendre de belles couleurs à l’automne.

Combien de touristes nous croisant, se sont émerveillés de ce paysage que nous contemplions communément ! C’est pourquoi il ne faut pas passer sans s’y arrêter et ce, quelle que soit la saison.

Viens à la maison, y’a le printemps qui chante

Bonjour chers amis, abonnés et internautes qui parcourez Berry Au Coeur de France ! Et oui, il y a bien le printemps qui chante, commençait déjà depuis la mi-février par une douce mélodie, avec des températures enregistrées bien au-delà des normales saisonnières, alors qu’en toute fin de mois au matin, ce fut un ralentissement sérieux à ceci, par la chute quasi immédiate de clémentes températures, à comparaison des semaines connues précédemment. Aussi, je rêverais d’apprendre à voler comme un papillon… Murie-L… C’est sûr, mes bons amis le l’Indre, du Cher vont m’apprendre !

01/03/21 : 7h 34 au jardin, il s’éveille doucement
Lire la suite Viens à la maison, y’a le printemps qui chante

Vision d’Antan – Bourges

LE DEMENAGEMENT

Photo de la semaine : 22 – 28/02/2021
©Berry Au Coeur de France – Stationé à Bourges : Juillet 2020

Transport mobilier issu de la région de Châteaudun… Comprenez « château-dune« , château sur promontoir. Combien de fois nous n’y sommes-nous pas passés, à travers ses rues étroites, à proximité d’un très joli castel qui surplombe, alors que du Berry, nous regagnions la Nord-Sarthe Mancelle. Passant incontournablement devant l’ensemble de la base militaire, est le même mirage, à l’entrée de celle-ci, que celui central du rond-point de St-Amand-Montrond.

D’une écluse au château

Une journée bien rude. De Saint-Amand-Montrond d’où nous partions, pour Bannegon,
j’espère que cette rando des copains vous inspirera une très jolies randonnée vélocitée.

Focus « Une randonnée bleue carte-postale »

Portrait de nos amies ruminantes

Charenton-du-Cher : l’église romane St-Martin.
Patrimoine : Canal de Berry
En allant vers Bannegon : Maison éclusière
Ici, n’est-ce pas prendre son chemin ?
Chapelle

 Au château de Bannegon, j’y suis allée sans mes amis de rando qui eux, ce jours là, arrêtèrent leurs montures au « Canal de Berry » et dressèrent le déjeuner partagé à mon retour (à 14 h en fait, nous passions « à table ») …

De ce très agréable environnement, je continue droit sur la petite route goudronnée conduisant jusqu’au château de la commune de Bannegon.

Bonne lecture !

Entrée du Prieuré médiéval à Orsan

Notre découverte suivie du patrimoine architectural et spirituel du Berry. Aujourd’hui, je vous popose de prendre la route vous aussi (enfin plutôt à la mi-printemps) dans le département du Cher, pour le château et le jardin médiéval d’Orsan, sur la commune de « Maisonnais ».

Magifique enceinte entièrement recouverte actuellement par les roses « Albertine », une ambiance florale azurée et romantique à souhait, telle que l’affectionne.

Lire la suite Entrée du Prieuré médiéval à Orsan

Édito de Février

Chers amis bonjour à toutes et à tous,
bienvenue si vous nous rejoignez.

J’espère que vous aurez passé un bon mois de janvier et vous espère tous en excellente forme.

Tout d’abord je vous remercie très chaleureusement pour vos connexions assez nombreuses depuis quelques semaines sur mes deux sites. Vous remercier aussi de vos sympathiques messages laissés sur ceux–ci lors de vos parcours berrichons et qui me touchent beaucoup en termes d’énergies amicales que je vous vois exprimer, parcourues avec grande joie chaque matin.

À l’instar de février qui vient tout juste de s’installer, déjà le « 3 », me voici clavardant à nouveau pour vous proposer le second édito d’une année pleine de rebondissements à n’en pas douter. Je l’ai écrit ailleurs dans un article, nous sommes tous en manque de culture, depuis la fermeture des musées, de lieux culturels, de restaurants fermés, etc. et leurs conséquences sociales et économiques impactant fortement, malheureusement. Et me voici comme beaucoup, car plus ou moins malgré moi tombée dans un piège inévitable qu’est celui de discourir avec mes proches, des amis et pas seulement, quant à la crise sanitaire plus ou moins levée.

Lire la suite Édito de Février

Couvent Saint-Michel

Mémoire d’un parcours de vie, celui de trois couvents qui ne m’ont pas quitté.
C’est avec émotion que je partage ceci, comme je le fais parfois par quelques autres tranches de vie. Mon parcours assez atypique depuis ma tendre enfance, puis la période d’adolescence, m’amena à fréquenter pendant de longues années le couvent des petites sœurs de la Charité à Bourges. Comme il se dit souvent de nos jours « je suis tombée dedans quand j’étais petite ».

Lire la suite Couvent Saint-Michel

À l’école d’autrefois

Il y a de cela bien des Lunes passées que j’éditais depuis le forum du Berry (2001-2018) un tel sujet de discussion décliné entre souvenirs et bavardages touchants autant qu’utiles. Avant 1960, la mixité était inconnue dans les établissements scolaires, certaines des écoles communales où je fus scolarisée n’échappaient à la règle : Déols, Pérassay, Ste-Sévère… Bien plus tardivement dans les années, alors que je retournais dans les pas de mon adolescence pour y saisir le souvenir d’un moulin jaillissant des eaux de sa campagne à Pérassay, je suis retournée à l’occasion d’un reportage patrimoine devant les grilles de l’école communale. Le temps de vous retrouver ceci et de l’ajouter à cet article.

Il y avait dans chaque village une école de filles et une école pour garçons, une institutrice et un maitre. Un exemple très parlant ou nombreux sommes-nous à nous reconnaître, devenue désormais l’école patrimoniale par excellence, je veux bien sûr vous parler de la Mairie-Ecole du Grand Meaulnes à Epineuil-le-Fleuriel.

Vous le verrez sur les photos que je fis lors de plusieurs visites, si les cours de morale, de mathématiques, de français et de leçons de choses étaient dispensées à tous, plus tard, les filles suivaient de leur côté des cours de couture et de cuisine, tandis que les garçons s’initiaient au bricolage sur des établis….

Vous avez connus aussi ?

Janvier Nouveau

Bienvenue ! Et si pour célébrer l’année nouvelle, on se souhaitait le meilleur pour les 12 mois à venir ?

Déjà, je vous remercie pour tous vos bons vœux souhaités de part et d’autres, avec une belle générosité pour Berry Au Cœur de France et sa fidèle webmestre. C’est cette gentillesse dont vous avez fait preuve tout au long de l’année qui me renforce dans ma volonté de vous en offrir davantage, cette année de nouveaux défis, de rencontres avec vous aussi. J’ai plus qu’une impression de me répéter, mais c’est vrai que vous êtes de plus en plus nombreux à passer sur les sites et dans les commentaires, à partager ce que je publie d’un site à l’autre. Un très grand merci !

Lire la suite Janvier Nouveau

Les Rois Mages

Je l’ai publié à plusieurs endroits, compris réseaux, mais pas encore sur le site. Alors voici !
Une seule étoile, l’Etoile du Berger, que les RoisMages suivirent des yeux pour êtres conduits jusqu’à Bethléem.

En la cathédrale de Tours

« Quand ils (les mages) virent l’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie« .

Le temps de se mettre en route est arrivé, via l’aidée d’une étoile qui serait apparue dans le ciel pour la première fois.

Le temps de rencontrer Hérode et d’avoir l’indication du Prophète.

Melchior montre du doigt à Balthazar le grand évènement révélé par l’étoile annonciatrice car elle aurait suspendue sa course juste au-dessus de la crèche.

En vérité, et nous l’avons de nombreuses fois évoqué au forum, aucune planète ne s’est arrêtée au-dessus de Jérusalem, comme l’illustre l’iconographie religieuse, mais plutôt le fait d’un évènement astrologique. Souvent, les planètes sont prises pour des étoiles à cause de leur brillance alors que les astres Soli-Lunaire, eux, sont évoqués pour des planètes. Il s’agit ici de la configuration astrale des mages, inséparable d’un indice astronomique, soit une conjonction Jupiter-Saturne. Rappelons que ces deux planètes sont les plus grosses de notre système solaire et que de ce fait, elles peuvent sous certaines conditions réunies, s’observer.

Cathédrale de Bourges
Chapelle du Breuil

Bonnes visites à Tours et Bourges !