À la découverte des peintures murales…

Si l’art roman s’est surtout exprimé en Bourgogne au travers de l’architecture et de la sculpture, il n’en a pas moins produit quelques œuvres remarquables dans le domaine de la peinture, présente dans les églises romanes berrichonnes.

On va à la rencontre d’églises plus ou moins méconnues, parfois de tailles modestes, sanctuaires centrés au cœur de villages, et qui cependant, abritent des trésors picturaux hors du commun, vieux de plusieurs siècles. C’est un spectacle unique que de les contempler en ses lieux si humbles.

Ces lieux de culte sont peints différemment : peintures murales ou fresques, réalisés au Moyen Âge. Les artistes itinérants sont pour la plupart restés anonymes.

LA VISITE…

Allouis (Indre) – Ardentes (Indre) – Avord (Cher) – Brinay (Cher) – Chalivoy-Milon (Cher) – Charly (Cher) – Condé (Cher) – Gargilesse (Indre) – Le Magny (Indre) – Lourouer St-Laurent (Indre) – Lye (Indre) – Méobecq (Indre) – Mérigny (Indre) – Neuvy-Pailloux (Indre) – Nohant-Vic (Indre) – Palluau (Indre) –
Pouligny St-Martin (Indre) _ Primelles (Cher) – Paulnay (Indre) – Reuilly (Indre) – St-Jeanvrin – Ste-Lizaigne (Indre) – Thevet St-Julien (Indre) – Tranzault (Indre) –Vernais (Cher) – Vesdun (Cher) – Vic-Exemplet (Indre)

Riche d’un « or en poudre » : l’ocre, le Berry à son musée à Saint-Georges-sur-la-Prée. La commune est située entre Vierzon et Graçay, les carrières d’ocre connurent leur plein épanouissement au XIIIe siècle dans toute l’Europe, jusqu’à ce que quelques puits ferment les uns après les autres. Puis ma visite découverte ici.

Les fresques de l’église de Brinay auraient été peintes à partir de pigments d’ocre extraits à Saint-Georges. Auraient été deux autres sites d’extraction d’ocre dans le département du Cher : Morogues, Thauvenay.

Peintures murales et fresques
Quelle différence ?

Fresques et peintures murales sont deux techniques distinctes l’une de l’autre, appliquées à l’art pictural. La peinture monumentale emploie toute surface d’un mur et se lit comme  une bande dessinée, dans ce que celle-ci montre de continuité.

Le terme « fresque » est généralement réservé à la seule méthode de peinture dite « a fresco ».
Ci-dessous : les fresques romanes de Vic, à quelques poignées de secondes de Nohant et de La Châtre, sont vraiment à ne pas omettre d’inscrire sur votre carnet de voyage en Berry.

Signification & Symbolique
Identifier, distinguer, reconnaître

  • Constitution photographique
  • La teinte dominante d’une scène
  • Symboles destinés à produire l’effet mettant une sensibilité
  • Expression du mouvement
  • L’objet spirituel dans une scène
  • Expression des visages
  • Personnage montré de face
  • Personnage en retrait d’une scène
  • Geste de la main et du bras
  • Angle de vue
  • Thèmes religieux
  • Thèmes profanes
  • Style & Influences

Un contrat d’ocre au XVIe siècle

Je me souviens avoir lu ceci quelque part il y a bien longtemps. Ne me souvenant plus où (parfois la mémoire), si mes mots vous parlent, si cela vous dit quelque chose à ce propos, que vous connaissiez, dites-le dans les commentaires…

Donc, des richesses à découvrir, et ce pas seulement en termes de peintures monumentales. Également vers tout ce que le Berry Roman, globalement, offre de contemplation sur nos visites, quelques soient les influences inscrites en tel et tel édifice.

Sous l’Arc Triomphal
Illustrations de Calendriers des Mois

Au cours de mes promenades d’églises par monts et par vaux, j’en rencontre quelques-uns. Notamment à Brinay, ainsi que dans la petite église rurale de Nozières, … Ils sont désignés par des inscriptions dans les douze cartouches carrés ou rectangulaires.

Janvier est représenté par un personnage assis, février est représenté par un paysan également assis qui tend ses mains à la flamme de l’âtre; en mars le même paysan travaille la terre à la houe ; en avril, un jouvenceau élégant est debout près d’un arbre ; en mai, il s’apprête à partir à la chasse, un épieu à la main ; en juin, c’est la fenaison ; en juillet, la moisson à la faucille ; en août, le battage à fléau ; en septembre, vendange faite, on foule le raisin ; en octobre, on conduit les cochons à la glandée ; en novembre, on abat la bête ; en décembre, coupe à la main ; on achève joyeusement l’année.

Apocryphes – Vie des apôtres
Nommés « Deutérocanoniques »

Ce sont en fait des passages écrits sans unités, non mentionnés parmi ceux des écritures saintes issues de la Bible. Il s’agit de ce que l’on désigne textes apocryphes, lesquels représentent bien plus que quatorze volumes, si on y inclut l’Ancien et le Nouveau Testament apocryphes.

Par exemple depuis le mur ouest à Brinay, une inscription : « Jérémie ». Peut-être à faire l’analogie, pourquoi pas, au diatribe, contre une certaine idolâtrie. Une inscription qui fait penser qu’il s’agissait de huit figures de saints ou de prophètes…

Approche artistique & culturelle

Une superposition de bandes de fond horizontales qui courent d’un bord à l’autre des compositions pour guider le regard, tend à lier les épisodes par une armature qui assure la cohérence plastique, et dirige le mouvement.

Une bande ondée représente le sol. L’absence d’ombres, caractéristique du Maître de Brinay, donne l’impression irréelle d’un rêve céleste, baigné d’une lumière qui vient de nulle part et semble émaner de partout, sur le mur lui-même. C’est un grand enlumineur à l’écriture libre, déliée, élégante.

Saviez-vous que les Rois Mages sont venus en Berry ?

Voyez plutôt la peinture qui décore la voûte de Vesdun, et pas seulement ici en Berry.
Je vous les montre

C’est peut-être sottement que l’on a décidé que la peinture murale, de même la sculpture, l’architecture, les vitraux, ainsi que la décoration présente sur nos visites du patrimoine religieux, représentaient une manière de « Bible pour les pauvres ».
Autrefois, loin d’être incultes, les croyances adhéraient au « Message », et l’art permettait de retrouver ce qui était enseigné, notamment en chaire. Pour les gens qui connaissaient les codes de la représentation, de même que ceux propres à la gestuelle, la présence de l’âme dans l’attitude et le comportement, au même titre que le mur est le premier support de la peinture murale.

Les arts, tous azimut, étaient de fait un support supplémentaire… à ces balises que l’on trouve sur lesdits chemins de la connaissance, empruntés communément. Autant de balises vivantes et expressives, via lesquelles il nous reste désormais les œuvres.

L’intérêt des peintures murales
À quoi servent-elles ?

Il se peut qu’elles servent notamment à cacher les pierres, tout en le protégeant, surtout lorsqu’il s’agit de pierres friables, poreuses ou éventuellement gélives. Le second intérêt que l’on peut leur accorder est de nature plus spirituelle, qui se situe peut-être au registre du sacré, et pour la gloire de Dieu, en édifiant quelque chose de grand, quelque chose de beau.
Le commanditaire de l’époque à peut-être souhaité faire offrande au Seigneur, et qu’au travers de cette offrande, il a préparé son âme à un au-delà meilleur. De fait, retrouvons-nous l’essentiel d’une littérature romane riche de symbolisme et d’art enseigné sur la pierre.

Rappel : toutes les photographies du site sont protégées par un copyright, et ne peuvent être utilisées sans l’accord de : Photographies-www.berry-aucoeurdefrance.com

41 réponses sur « Bienvenue en Berry »

  1. Bonjour,

    Je viens sur votre site que je découvre par le net Google depuis cette semaine, mais de la région de Neuvy Saint Sépulture.

    Autour de l’art roman, je suis un amateur et l’an dernier avec de la famille en vacances chez nous 15 jours en juin, nous allions au village de Brinay sur Sauldre pour revoir les grands aplats de jaune, de vert et brun, nous avions des spécialistes de la couleur ; venus de Chartres. Heureux de leur découvertes à Brinay Muriel. Votre site est nouveau, j’aime personnellement beaucoup. Il va tout de suite de mes favoris à mes contacts. Un superbe travail fait ! J’ai vu des articles qui vont les intéresser aussi, il vont particulièrement apprécier.
    En espérant un jour vous rencontrer à Saint Amand Montrond.

    Cordialement

    J'aime

    1. Ah, Chartres ! Foyer d’érudition ! Je ne vais pas pouvoir y retourner cet été, bien prise par l’ailleurs en cette seconde quinzaine d’août. Sur place à Chartres, j’ai eu de vrais grands plaisirs et souvenirs, avec des amis, à partager côté vitraux, depuis 5 années déjà. Évoquer le traitement de la couleur est quelque chose qui aussi m’intéresse et c’est toujours sympa de pouvoir bénéficier de partages avec des spécialistes, à propos.

      St-Aignan de Brinay est une incontournable référence à découvrir ou redécouvrir pour ses fabuleuses peintures historiées et ses couleurs, tout à fait !
      Très peu en Berry roman, d’ailleurs, on retrouvera autre qu’à Brinay, ce vert-bleu (ou bleu-vert) que j’aime beaucoup parce que je vois en cette teinte se dégager une certaine douceur/tendresse.

      Une atmosphère que m’a tout de suite plu 🙂

      J'aime

  2. Oh là là, comme c’est beau! Vous avez vraiment dû vous régaler à visiter cette église peinte! Merci pour cette immersion Muriel. Ces couleurs qui annonceraient l’automne. J’aime les ocres roux et bruns. Un charme fou sur cette pierre. Un endroit qui me semble intemporel, de la sérénité, une merveilleuse surprise en découvrant vos exposés.

    Je reviendrais, sûr!

    J'aime

    1. Bonjour Pascal,

      Merci beaucoup pour ce gentil message, je suis ravie de vous avoir fait découvrir l’une de nos belles églises romanes berrichonnes. Ce fut une très belle découverte pour moi aussi, un lieu où je retournais à l’envie et à plusieurs reprises, en d’autres observations d’architecture.

      Très belle terminaison estivale et à bientôt 🙂

      J'aime

  3. Elles sont vraiment magnifiques ! C’est tout de même incroyable ce qui se peignait dans les églises romanes. Cette photo me sidère, il y a tant de beaux détails qui ressortent.

    La couleur est très belle, une église qui est de toute beauté. Vous nous offrez vraiment de beaux reportages Muriel, vous faites un travail magnifique pour votre région 😉
    Merci !

    J'aime

    1. Merci Michel, bienvenue aussi comme à tous mes visiteurs qui me font le plaisir de se connecter à Berry Au Cœur de France. Avec ces peintures d’exception, on ne peut s’empêcher de penser que ce qui nous est donné à découvrir et contempler, nous permet aussi lors de nos visites, d’entrer dans l’histoire culturelle et sociale de l’époque romane… Superbe !

      J'aime

  4. Un patrimoine roman très riche en églises le Berry roman. Celle-ci est superbe! Très belles histoire qui se déploie sous nos yeux.
    Merci Muriel de nous les faire découvrir par vos voyages ou rien n’est statique chez vous, vos articles sont très dynamiques, je trouve.

    Bravo, continuez pour notre plus grand plaisir!

    J'aime

  5. Bonsoir.

    J’ai eu le plaisir de visiter en septembre, pendant les journées du patrimoine, l’église de Brinay et ses peintures merveilleuses. On ne s’attend pas vraiment voir ces merveilles dans une petite campagne comme le village du Cher que je vous parle. C’était pour nous un premier étonnement, nous y reviendrons sûr, Muriel. Nous avons été subjugués par nos découvertes et ensuite sortis, nous allions découvrir le petit musé.

    A quelle église correspond votre superbe photo ?
    Merci pour ce joli site en Berry 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est tout-à-fait exact de trouver de telles merveilles dans ces petites églises modestes, au cœur des ruralités et, où il n’y a pas densité d’âmes vivant dans les villages. Nous sommes bien d’accord Valérie. L’église Saint-Aignan est l’une des église référence à ne pas manquer lorsque l’on fait étape en Berry Roman et peintures romanes. Les scènes du chœur sont magnifiques et elles permettent aussi de regards complémentaires quant à l’architecture d’ensemble cette vraie belle église du Cher.

      Photo-bandeau : je la faisais depuis Saint-Martin de Vic, Indre en 2014 – dans le cadre du Berry Roman à vélo. La scène de droite illustre « Le Baiser de Judas au Christ » et c’est aussi cette scène qui est la plus représentée par l’histoire des peintures romanes du Berry.

      Découvertes par le prêtre Périgaud, puis restaurées avec l’appui de George Sand.

      J'aime

    1. Bonjour à tous qui me faites le plaisir de vos visites et laissez des messages de temps à autres.

      Oui, je suis allé à Plaincourault en été 2018, ainsi qu’à Palluau par des temps magnifiques ! nombreuses photos sur CDs encore, je vais vous proposer les 2 visites exceptionnelles église – chapelle du château (peintures début XVIIe s.), lorsque je me serais bien avancée au chapitre « Peintures romanes & fresques « . J’ai eu un véritable coup de cœur (bien ancré depuis) pour la chapelle de Palluau qui incarne depuis le mur sud un magnifique et remarquable credo en peinture.

      * Au registre supérieur, on a deux épisodes de l’Enfance du Christ, on contemple ces deux mises en scènes devant l’arrière-plan d’architecture, de fait, cela créé l’illusion d’une profondeur et à ce niveau, je me souviens très bien ne pas avoir eu la nécessité de créer techniquement la profondeur de champ avec mon Canon.

      * Scènes de la Vie de la Vierge-Marie et des anges dans la scène de la Passion et que je contemplais, des murs jusqu’à la voûte. Absolument merveilleux !!

      La jolie église romane de Plaincourault pour laquelle je suis restée pas mal de temps pour des prospections et l’observation des peintures qui empruntent beaucoup au symbolisme et l’ésotérisme sacré. Je me réjouis par avance de vous développer tout cela sur mon site, chers amis 😉

      J'aime

  6. Cet été pour mon frère et moi, ce fût une seconde visite à Chalivoy-Millon, l’église est très belle avec ses peintures, nous y sommes resté plus d’une heure. On adore découvrir sur votre site

    A bientôt

    Aimé par 1 personne

  7. Franchement de très jolies photos Muriel.

    L’église de Nohat Vic est admirable par la série des peintures. Ce baiser de Judas, et la gestuelle des personnages, par exemple Judas qui livre Jesus aux romains, en l’entourant de ses bras, une scène remarquable.

    Les couleurs de l’ocre sont magnifiques.
    J’espère vous lire encore longtemps.
    Bonsoir a tous et bonne fin de week-end a Chartres chère Muriel.

    J'aime

    1. Bonsoir Pierre, merci pour votre commentaire 😉

      Cette église est merveilleuse en effet, c’est une référence en termes de peintures romanes en Berry, pareillement que celles à Brinay et Gargilesse, pour les plus parcourues pour leurs peintures.

      Est aussi la petite église magnifique aussi, à découvrir à Lourouer-St-Laurent, selon différents épisodes de la « Passion », notamment, la « Crucifixion » qui surmonte l’arc triomphal, une « Mise au tombeau » : j’ai publié un échantillon en attendant de mettre en ligne l’article ( 1° photo à gauche, sous le bandeau), on est à Lourouer.

      J'aime

  8. Magnifique, comme tous les reportages que vous faites sur notre belle région Muriel. Lourouer est ma visite de prédilection et comme je vis a Nohant Vic, nous y allons très souvent. Je suis envoûté par les peintures murales du Berry, je me sens transporté vers ces lieux.

    Bravo et merci pour les belles visites de Berry Au Cœur de France

    Aimé par 1 personne

    1. Bienvenue ici, Jean-Daniel,

      Depuis septembre dernier, j’ai pris pour habitude de classer depuis ma boîte mail les avis de réception de vos commentaires. De sorte que j’occulte désormais bien moins de réponses à faire à mes sympathiques lecteurs qui me font le plaisir de se connecter au site : avec deux sites, l’affaire se corse en effet, et ainsi, je m’en sors bien mieux.

      Oui Jean-Daniel, Lourouer que vous citez, et je complète avec Brinay et bien entendu Nohant-Vic, sont en termes de peintures murales les plus purs chefs-d’oeuvre qu’ont laissé en Berry les artistes romans et bien après leurs chefs-d’oeuvre, on contemple là trois vastes ensembles de conservation remarquables. Gargillesse étant plus modeste mais remarquable aussi.

      J'aime

  9. Chère Muriel,

    Je viens de Saint-Léonard-de-Noblat dans la Haute-Vienne et en recherchant des informations sur le Berry, je suis arrivé sur cette jolie page de l’art roman présentée à vos visiteurs ; j’aime beaucoup d’ailleurs votre site que je découvre aujourd’hui après ma recherche, je viens de m’inscrire pour connaître les nouveaux articles que vous publierez après ma première visite.

    Superbes touts vos déplacements pour ces très jolies églises du Berry. Quel beau travail vous réalisez! Il me faudra venir pour une, deux églises peintes pendant mon séjour fin décembre. Je vous remercie et je vous envoie un mail pour vous expliquer notre séjour pendant les fêtes. J’aurais grand plaisir à vous contacter très bientôt, nous sommes obligé de planifier un peu sur notre semaine.

    Bravo pour votre site web!
    Cordialement.

    J'aime

    1. Bien le bonjour,

      Merci pour votre visite, toujours heureuse je suis d’échanger avec mes lecteurs, forts sympathiques au demeurant pour envers ce que je publie.
      Après un très long week-end absente, je reprends le train en bonne marche ce premier jour de la dernière semaine de novembre. Elle s’est avérée fructueuse en termes de publications nouvelles et ajoutées su site. Tout ceci me réjouis au plus haut point, me conforte dans mes choix et mes actions pour les semaines à venir.

      Email bien reçu : merci beaucoup à vous !

      J'aime

  10. Bonjour.

    Quand nous sommes près de Brinay nous faisons toujours un arrêt dans sa magnifique église, nous sommes passionnés par les peintures à admirer. Je la reverrai avec plaisir avec vos explications. Merci beaucoup Muriel!

    Aimé par 1 personne

  11. Celles de Vic je les découvrais cet été, très belles fresques et ce qui est bien surtout pour cette église du Berry près de Nohant, c’est qu’elles ne sont pas abîmées par le temps.

    J'aime

  12. Brinay se reconnaît entre toutes les autres. Quand on ouvre la porte de cette petite église, c’est un véritable trésor qui s’offre à nos yeux qui s’émerveillent!

    J'aime

  13. Bonjour tous.

    Après vos messages je m’aperçois que je pensais que l’église Lourouer saint Laurent est dans l’indre, que je voyais dans le Cher 🤔
    Il i y aussi un grand ensemble de fresques, superbe! Merci!!!

    J'aime

    1. Bienvenue parmi nous Géro !

      Je profite de ma connexion au site pour répondre. L’église romane de Lourouer est effectivement dans le département de l’Indre. Pour continuer les sympathiques commentaires que vous ajoutez au fur et à mesure de vos visites, amis, j’ajoute à ceux-ci que le Cher compte deux grands ensembles importants, en tant que peintures romanes : le premier est à Brinay, via des couleurs claires et un artiste au pinceau sûr.

      Le second ensemble important, on le trouve à Chalivoy-Milon, celui-ci comporte des scènes rares dans l’iconographie romane, en particulier Jésus chassant les marchands du Temple. Par contre, la conservation est beaucoup moins satisfaisante à Chalivoy.
      Par exemple…

      J'aime

  14. Bonjour tous.

    Par rapport à la fresque, on la doit à ces hommes religieux qui pendant le 8 eme siècle fondèrent par ici un établissement selon l’ordre monastique de Saint Benoît.

    J'aime

  15. Superbe ! Merci Muriel ! Touts ces trésors m’avaient un peu échappé et je les redécouvre sur ce site qui fourmille de passionnantes photos de tourisme et de patrimoine. Merci de cette formidable connaissance publiée et mise à jour, si bien commentée !

    La plupart des peintures sont bien conservées, d’après cet enrichissement d’articles grâce à vos reportages. Touts ces décors méritent d’être protégés et publiés, ce que vous faites par excellence !

    Très cordialement,bons reportages 2020,
    c’est une belle passion que vous avez.

    J'aime

  16. Je découvre votre article qui est vraiment bien construit! Merci et bravo pour les photos des églises que vous visitez, les fresques superbes! Nous avons vu pendant l’été dernier les peintures de l’Église Saint-Martin au village de Nohant.

    Nous avons dégusté des yeux, grâce aux photos sur votre site et les églises. Merci pour cette découverte Muriel!

    J'aime

  17. Je l’ai précisé dans mon premier message sur votre site. Je l’ai découvert aujourd’hui. Je partage ce même intérêt pour l’art roman et les peintures romanes.
    Je viens du 63 et les peintures du Berry me sont inconnues. Je suis arrivé sur Berry Au Coeur de France au hasard de mes recherches sur internert. Un réel plaisir et merci de me faire profiter de vos expériences Muriel.

    Cordialement

    J'aime

  18. Comme d’habitude Muriel, de très intéressants reportages sur le Berry roman vous faites, le plaisir du partage, grand merci de nous montrer partout où vous allez des églises du Berry.

    Merci encore, cordialement.

    J'aime

  19. Merci Muriel, pour ces beaux reportages d’églises peintes ; voilà une belle invitation à faire le déplacement dans le Berry!

    J'aime

  20. Absolument superbe ! Il faut que j’aille voir cet été, c’est trop beau ! Votre photo zoomée en haut est pure merveille des peintures que je verrais à l’église.
    Merci pour cette magnifique découverte, Muriel ! Bonne continuation, passez un bel été !

    J'aime

    1. Merci Vivien, pour votre message de ce matin. Bienvenue au cœur de cette église où tout n’est que patrimoine peint.

      La bannière, vous la contemplerez en la magnifique romane de Nohant-Vic. Je ne saurais trop vous conseiller de vous renseigner au préalable à la mairie, car je ne sais pas si des mesures ont été prises en fonction de la sortie de crise sanitaire, en termes d’horaires de visites.

      Au plaisir de vous relire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s