Il y a de cela bien des Lunes passées que j’éditais depuis le forum du Berry (2001-2018) un tel sujet de discussion décliné entre souvenirs et bavardages touchants autant qu’utiles. Avant 1960, la mixité était inconnue dans les établissements scolaires, certaines des écoles communales où je fus scolarisée n’échappaient à la règle : Déols, Pérassay, Ste-Sévère… Bien plus tardivement dans les années, alors que je retournais dans les pas de mon adolescence pour y saisir le souvenir d’un moulin jaillissant des eaux de sa campagne à Pérassay, je suis retournée à l’occasion d’un reportage patrimoine devant les grilles de l’école communale. Le temps de vous retrouver ceci et de l’ajouter à cet article.

Il y avait dans chaque village une école de filles et une école pour garçons, une institutrice et un maitre. Un exemple très parlant ou nombreux sommes-nous à nous reconnaître, devenue désormais l’école patrimoniale par excellence, je veux bien sûr vous parler de la Mairie-Ecole du Grand Meaulnes à Epineuil-le-Fleuriel.

Vous le verrez sur les photos que je fis lors de plusieurs visites, si les cours de morale, de mathématiques, de français et de leçons de choses étaient dispensées à tous, plus tard, les filles suivaient de leur côté des cours de couture et de cuisine, tandis que les garçons s’initiaient au bricolage sur des établis….

Vous avez connus aussi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s