Influences diverses 
&
Spécificités régionales

 

Quelques éléments de contexte

Brièvement depuis cette page, je traite des particularités du roman berrichon que je parcours lors de mes visites des édifices, en commençant par évoquer les différentes influences régionales extérieures à notre Berry. Remises dans leur contexte, celles-ci donnent corps un relevé typiquement berrichon, en termes d’architecture et de sculptures.

Au Centre de la France, le Berry a été influencé à l’Ouest par le Poitou, à l’Est par la Bourgogne, au Sud par le Limousin et au Nord avec la Touraine. Ce sont ces influences diverses que nous retrouvons aujourd’hui dans la plupart des inspirations romanes ayant eu ascendance directe via le Berry roman : portails, sculptures des chapiteaux, etc.

Influence également des centres monastiques

Ce sont là d’importantes influences dont le Berry roman à bénéficié, selon les abbayes plus ou moins proches. Citons d’abord la majestueuse Abbaye de Fleury à St-Benoît-sur-Loire, que l’on retrouve notamment pour la sculpture de nombreux chapiteaux.
Dépendaient aussi autrefois de l’Abbaye de Fleury celle de Massay, intrinsèquement liée à l’Abbaye Notre-Dame de Déols, l’Abbaye de Fontgonbault, alors que l’inspiration de Cluny se retrouve à Noirlac et à Varennes.

 

Vers ses variétés à découvrir
ou redécouvrir… 

Les passages berrichons

PASSAGESBERRYÉlément d’architecture
  • Pour certains, ces deux ouvertures (0,45 et 0,60 m) répondent à une exigence architecturale qui permet de réduire la largeur de la croisée afin de la voûter plus aisément.
  • Pour d’autres, l’existence d’ouvertures latérales est liée aux liturgies primitives, dans lesquelles les laïques n’ayant pas accès au chœur, pouvaient aller ainsi directement dans les absidioles.

Secretariae comme sacristie

SECRETARIAE1Un autre élément de l’architecture

Il s’agit d’un petit appareil qui a été rajouté, qui le plus généralement fait office de remise. Il est construit entre le chœur et les absidioles.
Un exemple se rencontre à l’église St-Blaise de La Celle (photo), Notre-Dame de La Berthenoux, St-Martin à Ineuil et St-Pierre à Bommiers.

La collerette bien berrichonne

COLERETTEUn élément de décoration

D’après la photo, ce que l’on appelle « collerette berrichonne », ce sont les feuilles d’acanthe prises entre deux tors, partant de la base de l’astragale du chapiteau. Je photographiais celle-ci depuis la rotonde de la basilique de Neuvy St-Sépulchre.

13 réponses sur « Particularités de l’art roman berrichon »

  1. Merci Muriel pour votre site que je viens consulter régulièrement.

    Je ne connaissais pas le passage berrichon, magnifique Berry roman ! Belle initiative pour nous faire découvrir de si belles choses du Berry, se plonger dans les origines, l’époque.

    J’ai connu votre site au début. Quel progrès et quel travail sur votre nouveau site !! Bravo ! c’est toujours avec un grand plaisir que je vous lis.

    Très beau site à faire partager!
    Longue vie à Berry Au Coeur de France !

    J'aime

  2. Muriel, merci de m’avoir fait découvrir votre blog en suivant un lien que je demandais sur Google. Beau travail passionnant que vous faites par rapport au Berry roman, remarquables particularités précisées dans vos articles. C’est très intéressant tout cela Muriel. Je ne connaissais pas les ‘ passages berrichons ‘ et d’après vos photos, alors oui pour le ‘ secretariae ‘ , les influences et les plans types du roman dans le Berry.

    Grand merci à vous pour Berry au coeur de France, pour la présentation, c’est aussi honorer le travail de ces artistes inconnus qui ont créé des merveilles!

    J'aime

    1. Bonjour Christian 😉

      De retour en Berry en fin d’après-midi hier, je prends connaissance de votre mail qui a suivi votre présent commentaire sur le site, merci beaucoup Christian.
      En fait, je suis certaine, au vu de la teneur des messages reçus en mon absence, que cette section du Berry Roman sur Berry Au Cœur de France parviendra toujours à nous faire parler, échanger.

      Bonne journée !

      J'aime

  3. Bonjour,

    Nous sommes à la recherche des causes profondes qui expliquent toutes ces particularités du style roman.

    Muriel, votre site est vraiment passionnant et nous vous remercions pour nous avoir permis de si belles visites du Berry.

    Cordialement.

    J'aime

    1. « Nous sommes à la recherche des causes profondes qui expliquent toutes ces particularités du style roman ».

      Merci Marie-Hélène 😉
      Si contente de partager avec vous tous !

      L’explication, je crois qu’elle doit bien entendu incorporer tout ce que l’on peut connaître du cheminement des influences, les dépendances de la région où vous découvrez les églises (ici c’est l’art roman berrichon), et en fait, prendre aussi comme point de départ ce qui se passe/se fait, là où l’artiste créateur affronte soit librement, soit par un choix imposé, l’objet dont il va faire le sujet. Les deux composantes qui peuvent nous paraître fondamentales : l’élan créateur de l’artiste d’une part, la chose ou l’objet sur lequel il intervient d’autre part, et puis bien sûr, le ressenti de l’artiste, ce qu’il ressent au plus profond de lui-même.

      Dans cette perspective, c’est ce qui donne au style roman son caractère unique…
      Bonne visite !

      J'aime

  4. Bravo pour votre travail Muriel. Je suis ravi de découvrir ce blog et les publications à propos de l’art roman dans le Berry. Des photos sublimes !

    Merci pour toutes vos explications et informations fort utiles !

    J'aime

  5. Chère Muriel,

    Je suis venu découvrir votre site grâce à des amis. Je vous laisse mon message après la visite réitérée hier. Des article que je trouve très intéressants et inédits assez souvent. Merci de nous montrer les jolies églises du Berry et faire ressortir l’inattendu sur Berry Au Coeur de France.

    Cordialement et à très bientôt pour mes prochaines visites sur votre site.

    J'aime

  6. Merci pour votre sympathie Pierre-Edmond, n’hésitez pas en effet à réitérer, l’année 2020 va se voir conclure dans on entièreté le chapitrer. Enfin ! Longtemps j’ai pensé que cela serait possible cette année, et je me suis laissée copieusement débordée. Je viens de parcourir votre mail et votre demande donc. Pas de souci, je fais réponse et nous irons avec grand plaisir. Comme quoi Berry Au Cœur de France n’est pas dépasse la virtualité du web.

    Bien à vous et à très vite pour la réponse. Si vous avez d’autres questions entre temps, n’hésitez pas.

    J'aime

    1. Bonsoir Muriel,

      Je me réjouis de cette prochaine rencontre avec vous et l’art roman couvre presque tout le Berry.
      Le point d’ancrage est une belle traversée, j’en est fait quatre cette été, tout cela était lié à une questions sur l’architecture et les chapiteaux. Je vais regarder à nouveau Gargilesse pour ses peintures. Merci, j’ai hâte!

      J'aime

      1. Bonjour,

        Oui, le Berry est une terre romane dont j’apprends sans cesse.

        Je vais partager avec vous les ressources que j’ai et qui m’ont permis de me connecter au monde l’art roman. Et puis je vous expliquerais comment est-ce que je travaille, comment est-ce que j’avance, par quel chemin je suis passé depuis 2011 pour approcher l’art roman et lorsque j’ai commencée à creuser.

        Depuis deux ans, j’allonge cela avec le symbolisme, je vous en parlerais car vous vous y intéressez 😉 Je ne veux pas séparer cette étape de mes recherches chargées, de mes travaux, au niveau mystique et ésotérique, du lien, car pour moi, il y a quelque chose de super ancré, il y a une puissance qui est en effet très forte (je me répète) du symbolisme que j’ai pu y rencontrer en allant vers toutes les églises du Berry à vélo. Quelque chose d’ancré et de plus vaste, presque plus mystique, parce qu’en certains endroits visités, on a une ouverture là où on n’a pas encore de visuels qui me font travailler en profondeur. Je parle de symbolisme, ma seconde démarche. Plus j’avance dans mes recherches et plus je précise > plus je mets des visuels > plus je vais fermer la « signification ». Quel plaisir pour moi, d’avoir rencontré des personnes non hermétiques à mes approches et mes travaux et à présent, accueillir sur Berry Au Cœur de France une diversité de personnes ouvertes d’esprit, sans pensée unique, dans le respect de mes prospections. Pour le peu que je puisse vous donner ici, lorsque vous vous connectez.

        Bien à vous tous.
        À très bientôt, Pierre-Edmond…

        J'aime

  7. Bonsoir Muriel

    Merci pour vos nombreux et magnifiques reportages. Nous sommes la famille de Vendée qui vous a laissée un message cette matinée.
    C’est à propos de notre première semaine en mai. Remerciements à vous, dans l’attente de votre courriel de réponse.

    Cordialement,
    Site et reportages d’un intérêt remarquable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s