Chârost – Église Saint-Michel (Cher)EGLISECHAROST

Du XIe siècle, remaniée lors des XVIe et XIXe siècles, l’église est sous la protection de St-Michel. Située sur la voie antique secondaire, celle allant de Châteaumeillant à Vierzon, voie de Compostelle branche nord. Comme le château de la commune, l’église est entièrement recouverte de pierre ferrugineuse et on retrouve aussi un calcaire brun vif, la pierre de pays. D’une architecture imposante, tant par sa hauteur que sa profondeur et de ses parties les plus anciennes qui se découvrent au chevet circulaire. Ci-dessus, le Tétramorphe entouré des quatre évangélistes, et l’entrée est magnifiquement ornée de chapiteaux. Classée MH en 1910.

Châteaumeillant – Église abbatiale Saint-Genès (Cher)COLLEGIALECHATEAUMEILLANT

Saint-Genès autrefois placée sous la protection de Saint-Etienne, arrive parmi celles les plus rayonnantes, les plus visitées aussi. Précisons que par ses origines, l’édifice a bénéficié du rayonnement spirituel de l’Abbaye bénédictine de Déols. De plan cruciforme et de grande ampleur, édifiée sur le plan bénédictin de Cluny. Cette église en place d’un ancien prieuré, montre de puis sa façade et le portail un ensemble très intéressant. Par la façade ouest, on accède à la nef à berceau brisé et ses cinq travées, dont deux collatéraux. Cette nef qui a subit un remaniement mi XIIe siècle dans la 5° travée au niveau du transept, reçoit un éclairage naturel par des fenêtres géminées et placées assez hautes dans les murs.

EGLISEPUYFERRANDLECHATELETLe Châtelet  – Église Notre-Dame du Puyferrand (Cher)

Sur l’itinéraire de Saint-Jacques de Compostelle, sont deux lieux de culte au Châtelet : l’Abbatiale Notre-Dame-de-Puyferrand et Saint-Martial. La façade de l’église abbatiale est orientée vers l’Est, comme la plupart de nos églises. Soit orientée vers Jérusalem. Puyferrand, antérieure à l’église Saint-Martial située en contrebas, surplombe la ville du Châtelet. Entre les arbres à proximité de l’édifice, vous allez apprécier la vision d’un joli panorama. Une communauté religieuse de l’ordre de Saint-Augustin, chanoines réguliers venant de Plaimpied-Givaudins, s’est installée à Puyferrand. M Bonnefont, guide fort aimable et responsable des visites de l’abbatiale, évoque une présence bénédictine à l’origine. 

Châtillon-sur-Indre – Église Notre-Dame (Indre) châtillon
EGLISECHEZALChezal-Benoît – Saint-Pierre (Cher)

De facture très simple, l’ancienne abbatiale St-Pierre fut fondée à partir de 1130 et y recueillit une communauté bénédictine à la demande d’Eudes Arpin, vicomte de Bourges. Un portail central aux voussures toriques, doubles arcades aveugles, et dans la nef 7 travées construites à différentes époques.

EGLISECIVRAYCivrayÉglise Saint-Pierre (Cher)

L’église romane St-Pierre est mentionnée une première fois en 1123, mais sa construction est probablement antérieure, comme semble l’attester l’architecture du clocher-porche.
À proximité de la voie romaine reliant Bourges à Argenton-sur-Creuse.

EGLISEDECOLOMBIERSColombiers – Église St-Martin (Cher)

Voici un autre sanctuaire St-Martin du XIIe s, qui dépendait de l’Abbaye de Déols. Petite parenthèse enchantée, image d’un petit édifice plongé au cœur de sa ruralité. Un porche roman et tour carrée, dont l’étage inférieur servit autrefois de chapelle.

EGLISEDECOUSTCoust – Église Notre-Dame (Cher

Du XIIe, Notre-Dame est composée d’une nef rectangulaire dépourvue d’un chœur plus étroit que la nef, fermé par une abside en cul de four. Le clocher à base carrée, éclairé par des fenêtres étroites, est placé au sud du chœur.
La partie supérieures a été percée de baies jumelées, inscrites dans un arc en plein cintre et séparées par des colonnettes.

ANOTREDAMEDEDEOLSDéols – Abbaye Notre-Dame (Indre)

Fondée en 917, la rayonnante abbaye bénédictine, sœur de Cluny avec laquelle elle partagea son premier abbé, est directement reliée à la source spirituelle du Berry roman, lequel lui doit beaucoup aujourd’hui encore. Egalement St-Étienne des Cryptes à ne surtout pas manquer.

EGLISEDEDREVANTDrevant – Église et Prieuré (Cher)

Sur la commune sont deux patrimoine : l’église St-Julien  et le prieuré, datés tous deux du XIIe.
Pour l’église, c’est principalement  la nef à voûte plâtrée. Un chapiteau antique est incrusté dans le pignon et sur la façade, est apposée une singularité que je vous montre si vous ne connaissiez pas.

COLLEGIALEDUNDun-sur-Auron – Collégiale (Cher)

Je suis repassée pour redécouvrir à plusieurs reprises St-Étienne, vaste collégiale d’influence poitevine depuis l’extérieur. Un chœur roman pourvu d’un large déambulatoire, des chapelles rayonnantes, collatéraux depuis la nef, pas de transept. Par contre de jolis chapiteaux dans le chœur.

EGLISESEPINEUILÉpineuil-le-Fleuriel – St-Martial (Cher)

Belle dans ses pierres, j’ai aimée redécouvrir la sympathique petite église romane St-Martial. Elle dépendait de l’abbaye de Déols. La visite s’impose, lorsque l’on découvre le village du Grand Meaulnes. Ce ne sera donc pas le hasard qui vous fera entrer au village, je suis sûre que vous y viendrez aussi.

EGLISEFLAVIGNY
Flavigny – 
Église St-Germain (Cher)

Photographiée depuis son chevet. Ici en 2017, pour l’église St-Germain, fin XIe – et ses caractéristiques. Le portail qui est dépourvu de tympan m’a semblé plus récent que le reste.
De l’intérieur, la nef 
éclairée par des fenêtres plein cintre, communique avec le transept par une arcade et des passages berrichons, également en plein cintre. 

ABBAYEDEFONTGOBAULT
Abbaye de Fontgombault (Indre)

Ce retour à la source à Notre-Dame est le seul du chapitre où je ne suis pas allée à vélo. En 2003 nous visitions l’abbaye se dressant, majestueuse, sur la rive droite de la Creuse, en face des petites grottes qui abritèrent la première communauté monastique.
Le regard libre, je vous y emmène

EGLISEGERMIGNYGermigny-l’Exempt – Notre-Dame (Cher)

Impossible de perdre de vue Notre-Dame depuis votre route, le clocher le plus haut du Berry est visible à des kilomètres à la ronde, chapeautant du haut de ses 30 mètres. Faites-lui confiance, il vous conduira immanquablement jusqu’à lui. 
Sur place, le tympan empêche de fermer les yeux.

EGLISEINEUILIneuil – Église Saint-Martin (Cher)

Comme bien d’autres, celle-ci est étroitement liée à Saint-Martin. Placée sous le patronage de l’abbaye de Déols (Indre), l’église est dressée au centre du village, des chapiteaux à ne surtout pas manquer de visiter. J’en observais de très significatifs, tout en formant des associations. Classée MH depuis 1862.

EGLISEDEJUSYCHAMPAGNEJussy-Champagne – Église St-André (Cher)

Jussy-Champagne du milieu du XIe siècle, présente l’Agneau Pascal en façade, comme trois autres édifices situés à peu de kilomètres les uns des autres : probablement l’œuvre du même maître d’œuvre que celui d’Avord et de Vornay.

EGLISELACSLacsÉglise Saint-Martin (Indre)

La commune est située à une douzaine de km de Vicq-Exemplet dans l’Indre.  Lorsque je me rends à Lacs, c’est pour revoir l’église romane St-Martin qui n’est pas sans singularité et légendes qui s’y rattachent. Il faut dire que ce qui nous est donné à voir sur l’abside est le fort témoignage d’un ancien sanctuaire, rare en Berry.

LANTAN
Lantan – 
Église Saint-Paul (Cher)

Composée d’une tour-proche, d’une nef rectangulaire et d’une abside semi-circulaire. La porte qui est percée au sud, est couronnée d’un tympan sculpté d’une croix ancrée, avec gemmes. La chapelle est voûtée d’arrête, et elle s’ouvre sur l’extérieur, depuis une porte encadrée de moulures et de caissons.

EGLISEDELAPANLapan – Église Saint-Caprais (Cher)

Un édifice du XIIe siècle, éclairé par de  petites ouvertures romanes dans l’abside.

LELevroux – Collégiale St-Sylvain (Indre)

Elle est pourvu d’un portail orné de figurines sculptées et ses chapiteaux sont richement décorés. Une nef longue de 55 m et haute de 18 m, un superbe buffet d’orgues gothiques, installé en 1502 et toujours en état de fonctionnement, ainsi que des stalles en bois du XVème siècle.

<<      >>

3 réponses sur « Edifices du patrimoine Berry Roman »

  1. Muriel,

    Je connais l’église de Dun sur Auron depuis le printemps, je suis allé y faire un tour et la visiter. C’et une belle église et ses pierres qui donnent un ton particulier. Assez spécial ais-je trouvé et Charost est ressemblante, votre belle photo. Mais j’y allais surtout pour la pierre et découvrir son architecture.

    Merci pour votre réponse.

    J'aime

  2. Bonsoir Benoît, cool la question 😉

    En fait, deux types de pierre ont servi à la construction de la collégiale. La très belle de Charly pour la blanche, et la ferrugineuse rouge-brun que vous avez vu, elle provient de La Périsse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s