Balades patoisantes en Berry

Au cour d’une rando…
C’est parti ! 

L’aut’jour en rejoignant à vélo Fosse-Nouvelle, v’la ti paûs qué j’suis tombée su’ un drôl’ dé moniau. Il avait une bube et pis un cri d’ardrolle… Qui qu’c’atait ti qu’ça ?

J’en sais rin du tout ! Anvec la surprise qui m’tombait su’ l’gaurrot, j’ai paûs d’mandé mon rest’, bin, des foués qu’ça s’rait l’diab’ déguisé… J’ai pris mon veux-tu roulé’ et pis houp! j’suis vit’ arrivée. Et si on s’y r’mettait à nout’ parler d’cheu nous…  

Qu’avi don’ qu’on s’est déjà arr’té en si bon ch’min, c’est ti paûs mieux d’continuer un bout d’rout’ ensemb’e à vélo ? Allez don’ vouèr par là et vous m’racont’rez itou…

Marci aux bounn’s volontés !  

Vous et le patois !