Comme celles de Meillant qui jouxte la commune de Saint-Amand-Montrond, ou bien la forêt domaniale d’Habert lorsque l’on va en direction de Lignières, et de l’autre côté de Saint-Amand la forêt de Thaumiers qui rejoint Le Pondy.

Puis la forêt de Vierzon, celle d’Allogny et celle de Châteauroux : Le Poiçonnet, où j’allais y cueillir le muguet, chaque Mai revenu – de mon enfance)

Forêt de Tronçais …

Avec ses 10 600 hectares situés dans le département de l’Allier et si proche de notre ville de St-Amand-Montrond, au sud du Berry, la forêt de Tronçais est connue comme la première futaie des chênes d’Europe. Elle est principalement constituée de chênes « rouvres », que l’on appelait autrefois des « tronces » et qui de fait sont à l’origine du nom.

C’est Colbert (futaie connue des promeneurs) qui organisa la création de ladite futaie de chênes de Tronçais en 1670. Désireux de doter le royaume de France d’une marine puissante, il décida de planter plus d’un million d’hectares d’arbres dont les troncs et les branches, spécialement sélectionnés, devaient fournir à l’industrie navale une matière première de grande qualité.

La forêt fut fortement dégradée pendant la Révolution, puis avec les forges de Tronçais alimentées a charbon de bois. Ces forges sont restées en activité de 1791 à 1932 et Tronçais dut être régénérée au XIXe siècle.

Sont restés quelques hectares de la futaie originelle Colbert et certains chênes ont plus de 300 ans.

20180404_180249[1]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s