Crypte gothique – Saint-Étienne

Je vous propose ma visite photographique faite en toute fin août.

L’idée était de faire partie d’un de ces petits groupes qu’on invite à déambuler au centre de vestiges exposés, après être descendu par la galerie nord par laquelle les visiteurs accèdent. Nous nous sommes donc rendu au rendez-vous en début d’après-midi et commencions la visite guidée.

Lire la suite Crypte gothique – Saint-Étienne

Le « tour » de la question : où ?

Un indice pour les amis du blog. L’origine du nom du village à trouver pour trouver l’église ensuite, du saint éponyme , et peut-être du latin estivalis – qui ne signifie pas estival, mais « pâturage ».

La boîte à clics dans la sacoche, chacune de mes promenades est l’occasion photographique de découvrir de nouveaux patrimoines, m’est donc un moment fort agréable. Aujourd’hui, c’est un cadrage vertical, avec pour sujet une vision romane qui s’inscrit sur l’ensemble bâti. D’une assez lointaine matinée, j’ai pu faire (car église ouverte) une jolie moisson, dont cette photo.

Lire la suite Le « tour » de la question : où ?

Musée des traditions : Reuilly

Il y a une huitaine de jours, je vous disais vouloir publier deux articles à rattacher à celui-ci. Donc voilà !
Mon voyage à Reuilly vous montre un de ces lieux où la mémoire d’une culture, d’un patrimoine rural, du pays est contenue par le parcours de ce qui a été…

Mais pourquoi donc ais-je pris ces photos ? Lieu de mémoire faisant partie de de notre héritage culturel, on est ici proche d’anciens savoir-faire et de vécu paysan. Face à cette mémoire incarnée, nous prenons conscience de l’importance de ne rien oublier : ni les lieux, ni les êtres, ni les choses…

Le petit musée que je visitais à eu le mérite d’avoir rassemblé en ses murs quelques objets de collections, via maints articles de maisons rurales d’antan, etc.

Patrimoine rural d’hier : En plus ordonné, eh si, j’ai connu (à Pérassay) !
Et vous ?

Et pour poursuivre cette balade culturelle, je vous propose, comme si vous y étiez, de traverser le musée de la vigne, en sortir par la porte diamétralement opposée à l’entrée, puis d’aller vers la gauche, emprunter le petit escalier de pierre pour découvrir la salle d’exposition de peintures sur toiles, réalisées par des artistes locaux.

N’hésitez pas à mettre un petit mot vous qui avez eu l’occasion de visiter le musée, et même si vous ne l’avez pas visité, vos messages sont les bienvenus dans tous les contenus du site.

À découvrir aussi

Couvent des Cordeliers – XIIIe s.

Connaissez-vous ? J’y reviens parfois pour découvrir les collections propres à ce musée de Châteauroux que je trouve assez intimiste. Devenu en fait musée pour de nombreuses expositions contemporaines, il a été autrefois le Couvent des Cordeliers – « cordes » des Franciscains. Une église assez importante à laquelle sont accolés deux bâtis en équerre, reconvertis en musée d’art local, donc. Une aile parallèle ferme la cour du couvent.

C’est encore un article court que je vous propose aujourd’hui !
J’espère que mes sympathiques abonnés et visiteurs ne m’en voudront pas trop en ce moment (je surbook sur bon nombre d’occupations depuis mon retour de vacances). Cela ne signifie pas pour autant que je ne porte pas toute mon attention au moment présent, en l’occurence à la rédaction de mes publications. Cela signifie juste qu’il me faut m’en remettre à la « reprise ». Je rouvrirais l’article pour le compléter, d’ici quelques semaines (la longue nef, le dortoir des moines et la salle capitulaire). Pour aujourd’hui allons-y ainsi !

Pendant l’année 1975, Châteauroux entreprend une restauration qui s’est conclue trois ans plus tard. Désormais, on parcours une très belle restauration, en effet, quant au site religieux. D’autant plus remarquable qu’il est, à priori, le seul édifice franciscain des débuts de l’Ordre, conservé ainsi dans sa quasi totalité. Et il reçoit aujourd’hui de belles initiatives ouvertes sur l’art contemporain en particulier… Vous verrez, le site est beau à plusieurs titres. Son environnement mérite que l’on s’y attarde, le temps d’une petite demie-journée, d’ailleurs, ce sont de nombreux visiteurs qui s’y trouvent aussi, chaque fois que j’y retourne.

Musée du Couvent des Cordeliers
4, Rue Alain Fournier
36000 CHÂTEAUROUX

Le Musée de la Vigne & du Vin : Reuilly

Avant de montrer en détail une nouvelle découverte photographique que je fis au pays, (c’était lors du grand anniversaire du vignoble – 09/2017), je vais mentionner ici que le petit musée reuillois n’est plus depuis. Aurait-il été seulement déplacé ? Non. En fait, il n’est plus, depuis que les petites structures villageoises ont été rapportées depuis deux ans, aux grandes des Offices de Tourisme (Déols, Issoudun, Reuilly – à Châteauroux, …)
Quoi qu’il en soit, je vous propose la découverte de la Maison de Reuilly par l’apport de mes photos.

Lire la suite Le Musée de la Vigne & du Vin : Reuilly

Vus : « Ânes amis du Pré carré »

Le bonheur est dans le pré, c’est sûr ! Après une petite série qui nous a fait joyeusement partager de sympathiques ruminantes depuis les pâturages (en arrivent d’autres à connecter), faisons cette petite pause apaisante près de l’âne, qui n’est pas le Grand Noir du Berry mais qui sent bon la campagne berrichonne.

Lire la suite Vus : « Ânes amis du Pré carré »