Chapitre – Les pigeonniers du Berry

D’une série d’images « je cherche et je trouve », je contemplais celle ci-dessus, lors d’une sortie pour la « toute action » sur les moulins du Berry.Et de l’inattendu heureux en route, en cette journée traversée comme une jolie parenthèse pittoresque, telle que je les aime !

Le petit patrimoine de pays, je l’ai toujours appréhendé comme incontournable, dans la mesure où il s’agit de vous partager ces faiseurs de paysages incarnés en images et symboles aussi. Vous me direz ce qu’ils vous inspirent, lorsque vous vous promenez.

Pour vous situer la commune, elle est à seize minutes de Levet. J’ai fait une petite recherche à propos de l’origine du nom « Annoix ». Cela ne semble pas particulièrement indiquer un lieu où on peut y trouver en nombre des noyers, des noix. Eh non ! En fait, on y croiserait plutôt l’aulne et des oies : du latin alnus et suffixe oix « oie. N’hésitez pas si quelque chose vous vient, j’aime lorsque nous sommes dans le partage.

Nous avons apprécié le charme de l’environnement du Domaine de la Feularde.
Le château est du XIV-XXe s. Il a appartenu à Guillaume de Chauvigny, via le fief de Boisbuart. Après être resté longuement à l’abandon, en 1902 c’est sa reconstruction totale.
Aujourd’hui très joliment restauré, le domaine est visible de la route.

La Chapelle du Sacré-Cœur est attenante au domaine. Au dessus du portail de ce petit édifice néo-gothique, se trouve une statue du Sacré-Cœur dans une niche, depuis ce côté de l’édifice (daterait du XIXe s). Le Sacré-Cœur est logé sous l’arcade gothique trilobée et surmontée de la Jérusalem Céleste.

D’après la grande photo, on voit que cette chapelle bénéficie de grandes baies brisées, elle permettent un bon éclairage naturel de l’intérieur et de chaque côté de la nef. Dans celle, des chapiteaux classiques, ornés de décorations végétales, ainsi qu’à crochets.

Sinon. Par rapport à cette photo, se trouve à droite de la chapelle le corps de ferme , un bâtiment conventuel à l’origine. Des petites recouvrent le toit : serrées, c’est la caractéristique des masures de la campagne berrichonne (masure, masière et « Pointe Mazière »).

3 réponses sur « Annoix »

  1. Jolies photos encore. Bravo ! Je trouve beaucoup de charme à cette chapelle à l’écart et en même temps être en partie au château qui me plaît vraiment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s