Il le fallait. Après, et surtout avant avoir tant conversé sur les moulins à vent modernes, ô combien détestables. Combien de projets de parcs pour le Berry auront été cautionnés au regard des personnes qui n’en voulurent pas voir sortis de terre sur leurs communes, envers et contre tout ? Un sujet hélas toujours trop dans l’air du temps.

J’en reviens à ces moulins modernisés. Les « pour« , qui à nouveau son aimablement invités à parcourir ce post, autant que mes amis les « contre« . Les vrais débats sont toutefois tissés d’opinions diverses, confrontées les unes aux autres, c’est là une richesse pour les idées.

Et comme je peux être plutôt conservatiste parfois, je vous fait part d’un message, parmi bien d’autres qui s’est écrit dans une vie antérieure, au sujet de l’éolien et le Berry… qui fait sens, raison pour laquelle je vous le partage, l’auteur se reconnaîtra s’il passait sur le site.

Personnellement, j’espère bien qu’il est loin derrière, très loin même derrière nous. Les projets éoliens locaux sont purement spéculatifs, et vont dévaster les paysages. Une grande partie de la région est couverte par des bois et du bocage, qui freinent le vent, et il n’existait des moulins à vent que sur certaines collines et en Champagne berrichonne. Ce détail ne paraît pas troubler les promoteurs d’éoliennes géantes qui cherchent avant tout à empocher des dividendes.
Valorisons donc plutôt notre patrimoine hydrographique et restaurons les centaines de moulins à eau disparus au XIXe siècle!

Je me souviens qu’à une époque (février 2015) nous nous demandions si des éoliennes allaient apparaître dans le paysage de Cluis ? Alors que sous le nez d’un collectif, était dénoncé l’opacité d’un projet éolien par rapport à ce paysage Indrien.

Notamment, par rapport au superbe viaduc du même nom. Sorte de harcèlement moral, la chasse aux éoliennes en Berry, à t’elle péricliter depuis ? Nous le savons, par ici c’est la joie du saut à l’élastique et cependant, une nouvelle histoire, moins réjouie celle-ci, a prise source.

De toutes les façons, une horreur, peu importe l’endroit. Ici bien-sûr, tout particulièrement, puisqu’à l’époque (2008-2009) certains tenaient absolument à s’assoir sur le Patrimoine Naturel et bâti de cet environnement.

Autre billet éolien...

Je publie pour information tout ce que nous avons échangé jusqu’ici pour le Berry, à propos des éoliennes que nous refusons de voir arriver dans nos patrimoines paysagers.

NTOUCHABLE DOMAINE SANDIEN (Janvier 2015)

Nous sommes plusieurs amis à nous révolter en ce début d’année contre ce que nous défendons depuis plusieurs années quant patrimoine Sandien. Nous voulons faire prendre conscience aux mauvais artistes du métallique que nous sommes regroupés et contre le projet de 10 éoliennes que l’on veut imposer au domaine de George Sand, Indre. Ensuite, ce que nous avons lu dans la presse, est l’opinion de Pierre Remérand, délégué de la SPPEF pour le département de l’Indre, qui s’insurge contre le projet éolien de la Vallée Noire. Jamais, avec mes amis Indriens, nous aurions pensé telle chose imaginée dans l’esprit de certains. Doudou du Lac d’Eguzon et Jean-Luc qui, en ce moment, sont incroyablement déçus à l’idée qu’un projet comme celui-ci puisse voir le jour. Beaucoup l’ignorent en effet, le parc éolien de Chassepain est en projet sur le territoire des communes de Saint-Chartier et de Saint-Août, sur le plateau dominant la Vallée Noire. La société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF) se doit d’alerter les défenseurs du patrimoine et les acteurs du patrimoine.

Comme le compréhensif Pierre Remérand, nous voulons aussi préserver notre patrimoine et nous adhérons donc à son point de vue du sujet. Dans les avis et les conclusions de son rapport, un commissaire enquêteur constate le 17 janvier, qu’implantées sur le plateau dominant la Vallée Noire, et bien que placées sur trois lignes orientées Nord-Sud, les éoliennes seront particulièrement visibles sur l’ensemble du territoire dont George Sand à fait la renommée « .

Il rappelle que « le territoire avec le domaine de George Sand à Nohant et la Vallée Noire constitue l’un des atouts touristiques majeurs de l’Indre et que sa notoriété a largement dépassé ses frontières géographiques « . Il conclut en précisant qu’en considération de la valeur culturelle internationale acquise par les paysages de ce territoire associés à George Sand, la réalisation de ce parc qui constituerait une empreinte décalée du XXe siècle sur ce territoire réputé  » ne lui paraît pas prioritaire. De fait, nous sommes bien avisés et sensibilisons souvent d’une part, puis communiquons aussi sur tout ce que nous trouvons de malencontreux, mais pas uniquement dans le bocage du Boischaut. Il y a ici une atteinte grave à l’intégrité et l’authenticité du pays de George Sand et c’est pour cela qu’on en appelle à vos opinions pour ne pas adhérer au projet de ce parc éolien chez notre bonne Dame.

18 jan 2015 : Selon le commissaire enquêteur, il ne devrait pas être donné un caractère prioritaire à la réalisation du parc éolien et sur un plateau qui domine la très touristique Vallée Noire. Ce qu’il me semble impératif de retenir, c’est que malgré la connaissance que nous avons tous du besoin de préserver un patrimoine à quelques kilomètres seulement du domaine Sandien, le préfet de l’Indre accordait le 6 août 2014 des permis de construire pour 10 éoliennes.

Dans la mesure où il est question d’un parc d’éoliennes à implanter sur tout un rayonnement patrimonial préservé d’office, envisager est simplement scandaleux pour des lieux de mémoire culturelle et l’identité d’un territoire comme celui de la Vallée Noire. Car inexorablement, le grand angle sur le paysage va changer l’image de la Vallée Noire. Enterrons le projet au plus vite, pour qu’il ne voit jamais jour et éviter de faire du mal pour rien à la Vallée Noire et dans l’esprit de certains de ceux qui s’insurgent contre un tel projet qui, manifestement, prend le contre pied de la Sauvegarde Patrimoniale : sauvegarde des lieux de mémoire.

Je pense que nous serons aussi nombreux à refaire dans ce sujet que nous l’étions, lorsqu’en 2003, j’ouvrais déjà avons comme fil « Contre les éoliennes en Berry« . C’est déjà horrible partout et ne m’en suis d’ailleurs jamais cachée de le dire haut et fort. Se sera encore plus horrible de laisser se faire cela sur les sites Sandiens. Nous aurons bonne mine ! De Laisser faire, laisser se dégrader ainsi ce que d’autres essaient de sauvegarder et perpétuer pour la mémoire patrimoniale et collective. Je me souviens plus pour quel parc éoliens en projet nous étions à l’époque intervenus sur l’un de nos forum. Je maintiens cependant la même conviction aujourd’hui, comme hier. De toutes les façons, Sandiens ou non, je suis absolument contre les projets éoliennes tous azimuts, ce que dans mes posts antérieurs je citais et pointait du doigt comme « moulins à vent modernisés ». C’est beaucoup de travail, que de ramener à plus de conscience et ne pas se laisser aller, par faiblesse, à la commercialisation de nos patrimoines, en les laissant se défigurer au nom de je ne sais quelle idée farfelue et répréhensible.

Autre

Une révolution paysagère ? Peut-être, mais pas heureux. Au pays d’Écueillé, 16 éoliennes font polémiques et elles étaient très discutées durant la cérémonie des vœux de la Communauté de commune le 9 janvier. L’association Vivre au Boischaut-Nord a recueilli près de 500 signatures contre l’implantation d’un parc éolien sur le territoire du Pays d’Écueillé. Si l’implantation d’un éolien abouti, ce n’est pas parce que des pales tourneront ici, que les moulins à vent seront de retour.

Autre, en images parlantes – Drevant
commune qui accueille pourtant le circuit touristique « Canal de Berry à vélo »
et un site clunisien…


A bons lecteurs,
Muriel Azemard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s