Une halte au village plaisancier de Marseilles-lès-Aubigny, c’est la balade que je vous propose aujourd’hui. Pas très loin de Nevers, c’est un adorable village aux airs de douce France, où péniches et bateaux s’amarrent volontiers pour la journée ou un séjour plus long, à naviguer sur les eaux paisibles du canal latéral de la Loire et l’engouement pour ce tourisme ne se dément pas. Il a, c’est vrai, les qualités d’un tourisme « durable » :

  • Un tourisme « paisible » où il est question de prendre son temps, sans bruit, où chaque étape est l’occasion d’enfourcher le vélo embarqué, ou de marcher à la rencontre des producteurs du Sancerrois. Dieux sait qu’ils sont nombreux, entre vins & fromages de pays, notamment. Bon, vous m’avez compris ! Et puis on peut aller à la découverte des richesses patrimoniales d’un endroit, partir en randonnée, toutes aussi nombreuses. Nous en avons fait pas mal, je pense à vous les partager dans la saison.
  • Un tourisme « pittoresque & nature »que j’adore !
  • Un tourisme « alternatif » et çà, c’est concilier le socio-culturel & environnemental. Pour satisfaire à la fois les plaisanciers en séjour sur la commune Sancerroise et la population locale, tout en préservant et en valorisant nos ressources naturelles et culturelles.

Les berges du Souvenir…

Une vue sur la plaisance de Marseilles-lès-Aubigny et son modeste port, ô combien nature ! J’envisage dans proche futur, d’y revenir. Cette fois-ci, vu de ma selle, par les agréables tracés du Canal de Berry à vélo qui rejoint Briare (à 74 km d’ici) via « Beffes », »Le Guétin », « Cosne-Cours sur Loire ».

Voici une série d’images extraite de mes archives : des visuels sans prétention, qui ont pour point commun celui d’avoir fait partie, il y a plus d’une quinzaine d’années, de mes contrées berrichonnes de prédilection, de celles qui peuplent les images de ma mémoire.

C’est la plus longue péniche que nous ayons vu et que nous avons pu approcher cette journée. Vous me direz si elle s’y trouve encore…

Nous ne regrettions pas un ciel bâché, tant ce fut beau par ailleurs.
Puis les éclaircies sont arrivées l’après-midi.
Un petit air de Hollande en Berry.
Deux navigables insolites, en fond d’écluse.
D’ici, se fait le passage des écluses…
Rien en vue sur l’instant photographié.

18 réponses sur « La plaisance »

  1. Bonjour, c’est un village que nous aimons beaucoup, très dépaysant, qui a comme vous le dites, plein de ressources touristiques aussi par les villages qui se trouvent aux alentours.

    Excellents points de vue que nous partageons avec vous Muriel.
    Bonnes vacances !

    J'aime

  2. Vous donnez plus qu’envie de nous laisser tenter par vos images du Berry, toutes aussi voyageuses les unes que les autres pour Berry Au Coeur de France.

    Bravo, merci Muriel!

    J'aime

  3. A Muriel et tous je souhaite un super bel été !

    Je suis à Beffes près de Sancergues pour ceux qui ne connaissent pas ou moins. Merci car je découvre aussi votre blog Muriel par les hasards du net et bravo d’ailleurs, une franche passion qui se lit avec grande joie, superbe.

    Nous avons vécu près des fours de la gare et nous nous sommes rapprochés ensuite de Marseilles. Je ne sais pas trop le dire mais il y a un temps, les péniches qui accostaient ici, il y en a qui arrivaient de Saône et Loire parce qu’elles apportaient le charbon pour les fours, je suis retraité depuis 13 ans, mes parents de La Chapelle Montlinard ont aussi connus. L’écluse d’Aubigny, votre article, est la 25 e sur les 38 que compte le canal latéral et lorsque les bateaux naviguent vers l’aval, ils entrent dans le bief puis ils descendent, tandis que l’écluse est en amont. C’est pris dans le sens inverse lorsque la flotte navigable se fait par l’amont.

    Mes amitiés
    Philippe

    J'aime

  4. Bonjour

    Très joli aussi cette maison éclusière. Ça se voit que le port est un peu plus important par ce coin du Berry. Top est votre site du Berry, j’adore pour ma part, je visite de très belles choses Muriel, merci à vous, un bon été.

    J'aime

  5. Bonsoir a vous tous.

    Qu’est-ce qui pourrait venir troubler la quiétude de ce village qui semble avoir été créé pour les loisirs d’une plaisance en Berry. Je vis à Précy avec mes deux enfants qui aiment beaucoup aller le week end pour la pêche et ils remontent chaque fois le long des berges de Marseilles-les-Aubigny pour flâner vers ce que nous appelons notre bon vivre.

    Merci Muriel, c’est très gentil de votre part tout cela très positif comme ce que je viens de parcourir de votre site. Il me faudra plus qu’une heure et revenir. La visite est passionnante comme vous, félicitations.

    Hugues
    PRECY

    J'aime

  6. J’adore !

    Nous voulions y aller plus tôt dans la saison et n’avons pas eu les moyens de faire la promenade dans le sancerrois.
    Bonne continuation Muriel et aux visiteurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s