Quand la mise en valeur du Patrimoine de Pays compte pour le cœur de personnes… Quel qu’il soit ! À partir d’un élément du patrimoine rural, je remonte petit à petit des photos que je n’avais encore publiées. Ici par exemple, les charrettes paysannes. Il me reste sur CDs bien d’autres sujets aussi et que j’aimerais vous partager. Une approche bien différente de notre campagne berrichonne, que j’apprécie pour ce qu’elle véhicule d’authentique et pour ce qu’elle évoque, probablement encore, au cœur d’hommes et de femmes.

Il est bon d’avoir le respect des anciens. Ils en connaissent bien plus que nous sur le sujet, ils le raconte comme personne, et je ne me fait jamais prier autour d’un café servi d’une part de galette bien d’cheu nous, ou une part de radillat coupé dans le sens de la croix (pain béni du Berry, avec la grande croix de protection gravée dessus la pâte, à la pointe du couteau : lorsque je retourne à Reuilly, il est bien rare que…). Eh oui, une époque qui à mon sens vaut bien celle de notre époque, lorsque l’on se penche sur le côté humain. Vivre avec son temps, avoir vu évoluer tant de choses, ne doit pas occulter toutes ces valeurs d’autrefois, d’autant plus lorsque nous sommes des natifs du Berry.

Avoir les sabots ancrés sur le terroir, son époque, vivre selon l’air du temps, avoir se transformer, évoluer tant de choses, ne doit pas nous faire occulter les valeurs d’autrefois. À plus forte raison lorsque nous sommes natifs du Berry.

Dans de précédents articles, je parle du village de La Perche, notamment pour un détour jusqu’à Épineuil-le-Fleuriel par la route, au gré de mes randos. Cette fois, en passant, voici deux témoins du passé que je photographiais.

Dans la mesure où l’on expose à l’entrée d’un village, c’est que l’on ne tient pas à oublier, au contraire, s’en remémorer pour certaines personnes et cela est tout-à-fait compréhensif. Etaient des vies, des incarnés !

Entre deux églises romanes parcourues, j’ai fait une pause sur ce petit dossier de fortune, et observer cette paisible campagne et son environnement qui sert d’écrin à ces aimables entités.

Publications précédentes : 1, 2

2 réponses sur « La campagne du Berry en images »

  1. Bonjour Muriel,

    J’ai lu tes articles de cette rubrique et aussi parce que j’aime bien te voir travailler avec la mémoire, le passé, les époques, le patrimoine, l’histoire. Cela colle parfaitement à ta lune. Bisous, bisous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s