A un moment donné, la randonnée se recoupe par l’alternative de la balade du Canal de Berry à vélo, si, soit à l’aller, soit au retour vous ne passiez pas par le canal.
J’ai tracé ce parcours pour vous le publier ensuite, il conduit entre nature et culture.

Sortir de St-Amand en prenant la direction de Colombiers. Vous allez tout d’abord passer par la maison-éclusière du Canal de Berry. 

B.png
Descendre la petite route en épingle à cheveux. Vous arrivez d’ici.

ERegardez ! En fond d’angle droit, se déploie la forêt de Meillant sur les hauteurs de la ville. Devant, des maisons rassemblées en sortie de commune, comme d’ailleurs cette ancienne minauterie qui n’est plus en fonctionnement, qui se détache légèrement de la campagne environnante. 

Une fois votre arrêt sur image fait, rejoignez à présent le bourg de Colombiers.
Le traverser en ligne droite jusqu’à la terminaison de la route d’où vous arrivez, puis tournez toute de suite à droite et prendre la direction de La Groutte et Drevant.

FFin du XVIIIe siècle

Passant à Drevant, ne manquez pas de remarquer la singularité de l’église romane.
Vous l’avez vu ? L’église St-Saturnin a une pendule Soli-Lunaire d’une seule aiguille.
Construite vers 1790 par François THOMAS – Horloger à Ainay S/Sologne (Le château).

EGLISEDREVANT
Face à l’église, remarquez l’escalier étroit et par lequel on accède au clocher.
Et à l’intérieur, une nef dont la voûte est plâtrée. Peut-être serez-vous tenté d’y entrer !
Et plus encore ! Ne manquez surtout pas de vous arrêter quelques instants devant le Prieuré pour admirer sa façade. Pensez à prévoir quelques minutes en plus sur chacun de vos arrêts… Paroles de Berrichonne !


C’est à partir de ce village que vous allez rejoindre la commune d’ Ainay-le-Vieil.
Vous pédalez de campagne en villages bonne France et croisez une croix de chemin fichée dans le jaune printanier qui s’en détache à loisir.

G.pngAinay-le-Vieil : vous longez par la droite la jolie forteresse, ci-dessous.

H

IPlus loin encore, vous pédalez jusqu’à la commune  de La Perche et vous croisez une chapelle  bénédictine et même, vous aurez d’ailleurs à la contourner pour rattraper le bourg de Buhard.

J

KComme ça fait du bien ce soleil ! Et puis… la Chapelle de La Perche – XIIIe siècle. 
Une commune fondée par une charte d’Ebbes VI de Charenton. Elle dépendait de bénédictines de Bussières, dans le département de l’Allier. C’est vrai que nous ne sommes pas loin d’Urçay.

IMG_4000[1]St-Jean Baptiste, refaite en 1840

Cette église est de style gothique, d’ailleurs assez rare dans la région pour l’époque.
Je ne me suis pas arrêtée plus de 20 minutes, ayant quelques kilomètres encore,  mais je ne voulais pas repartir sans l’avoir visitée. Ce que j’en ai vu, un chevet polygonal et une travée voûtée sur des nervures qui reposent sur des colonnettes simples et qui montent dans les angles, de hautes fenêtres à lancettes. De l’intérieur, des chapiteaux qui ont des crosses, c’est-à-dire des bourgeons à tiges nervées qui s’épanouissent à l’extrémité, en une boule formée de 3 feuilles et 5 lobes. Les tailloirs que je découvrais sont polygonaux.

Mais le plus intéressant, c’est la porte romane simple et sobre, qui tranche vraiment avec l’ensemble. J’ai fait une courte vidéo pour le son des cloches et les stries que je découvrais. Surprise ! Enfin non.. 

Et c’est reparti pour plus loin et cette fois pour la pause, il est plus de midi qui sonnait
à La Perche.

LLieu de mon déjeuner tiré du panier…  C’est le cas le dire, et juste succulent !
J’ai pensé à tout 😃 


Ce sympathique coin repas en plein cœur de campagne est avant le lieu-dit « Buhard » où vous aurez bien mérité aussi votre halte casse-croûte. Pour y pique-niquer, t’es complètement tranquille !

20180418_123504[1]Sans vraiment de commentaires.
Allez on continue pour les derniers kilomètres !

MQu’il est bon de parcourir la campagne berrichonne, le bétail est toujours là !
Filez vers Buhard, car comme le dirait votre GPS : « vous êtes quasiment arrivé(e) ».

AZOOM PLAISIR
La preuve par l’image : Il y en a toujours une sortant du lot…

NEt celle-ci, n’est-elle pas mimi ?
Juste avant de faire mon entrée à Épineuil.

Un peu plus loin, on reprend le fil de l’histoire. Histoire que vous toucherez du doigt au cœur du village, en passant tout d’abord par la Maison du Notaire et plus encore.
Continuez. À droite, on peut trouver à garer nos vélos juste devant l’office de tourisme.
Il ne reste plus qu’à traverser la rue en bout de parking et voilà, nous y sommes, devant l’École du Grand Meaulnes.

À tout de suite !

Itinéraire
22 km – Départ de St-Amand-Montrond
> à Épineuil-le-Fleuriel

Sans titre

2 réponses sur « La campagne du Grand Meaulnes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s