IMG_2179Plaimpied-Givaudins (Cher)

L’abbatiale St-Martin est édifiée par Richard II, issu du clergé. C’est aux alentours de 1080 qu’il instaure à Plaimpied un chapitre de chanoines réguliers. De magnifiques chapiteaux, puis une crypte sous le chœur dont le motif floral recouvre les voûtes et au sud-est, un svastika dans un cercle.

POULIGNYSATMARTIN1Pouligny St-Martin (Indre)

Située à 3 km de Pouliny-Notre-Dame, l’église St-Martin où j’alla en 2014 est immergée au cœur d’une ruralité qui ne manque pas de charme. De l’intérieur de l’édifice, la partie romane la plus ancienne est dans l’abside.

cb1fa571Primelles – Église St-Laurent (Cher)

D’une découverte extérieure à un symbolique parcours, un sanctuaire primitif consacré d’abord à la Vierge par le vocable de Notre-Dame-de-Salles, puis sous le patronage de Saint-Laurent, vaut aussi un beau détour, cet édifice a un réel charme. S’y trouve des fresques aux scènes historiées.

EGLISEDEREIGNYReigny – Église Saint-Martin (Cher)

St-Martin est élevée sur l’emplacement d’un ancien sanctuaire. Le plan est simple : une nef, pas de transept et à l’est, l’édifice se termine par une abside. À ce niveau d’observation, je fis la remarque d’une église plus longue que large, qui est relatif à l’absence du transept.

EGLISEDEREUILLYReuilly – Église Saint-Denis (Indre)

Ne changeons pas les bonnes habitudes ! Surtout que St-Denis donne vraiment à voir dans son village de vignoble. D’influence capétienne, j’aime cet édifice où je me suis trouvée à plusieurs reprises : nef et transept donnant sur deux absidioles semi-circulaires, passages berrichons, crypte et bien d’autres.

STAMANDEGLISESt-Amand-Motrond  (Cher)

Pas tout-à-fait au kilomètre zéro et cependant, je ne pouvais passer  notre église romane qui a bénéficiée d’une jolie restauration en 2016. L’église renferme des chapiteaux et vitraux intéressants. Allez, je vous la montre avec plaisir !  Ensuite, nous irons à St-Roch amis Compostellans.

STCHRISTOPHELECHUDRYSt-Christophe le Chaudry (Indre)

Le saint éponyme… En fait, le nom de Saint-Christophe Le Chaudry trouve sa genèse du dérivé « chaudrier », marqué par l’histoire d’un dignitaire de l’Abbaye de Déols, qui était préposé à la « chaudronnerie ». Jolie petite église rurale qui jouxte la petite route de campagne en direction d’un moulin.

STGEORGESPSt-Georges-de-Poisieux (Cher)

Située proche de St-Amand-Montrond, les parties les plus anciennes de St-Georges ont été construites pour un prieuré dépendant de celui de Puyferrand. La séparation entre le chœur, édifice claustral de l’abbaye un édifice claustral, et la nef et très accentuée dans cette église.

EGLISEDESTHILAIREENLIGNIERESSt-Hilaire-en-Lignières (Cher)

Je me trouvais à St-Hilaire composé d’une nef unique, d’un transept flanqué de deux absidioles et d’un chœur en hémicycle précédé d’une partie droite. Une voûte sur croisée d’ogives, passages berrichons et crypte participaient à mon petit bonheur.

EGLISESTJEANVRINSt-Jeanvrin – Église St-Georges (Cher)

Saint-Georges est attestée en 1115 via une bulle du Pape Pascal II, et confirme que Saint-Jeanvrin est une possession de l’abbaye de Déols. Un lanterneau, tout mignon chapeaute la toiture recouverte de tuiles. Le portail est décoré de feuillages qui exprime le Créationnisme Divin.

EGLISEDESTLOUPDESCHAUMESSt-Loup des Chaumes (Cher)

La paroisse, citée en 1182 sous le nom de Sanctus Lupus, relevait du prieuré de Châteauneuf-sur-Cher.
La nef de St-Loup, sans transept remonte de l’époque romane, des fenêtres en plein cintre placées sous un berceau. Le mur oriental est percé d’une arcade cintrée conduisant dans le chœur.

EGLISEDESTOUTRILLESt-Oustrille – Église collégiale (Cher)

La collégiale s’inscrit parmi les architectures majeures du Berry. La pureté d’harmonieux volumes constituent sa signature. Son chevet est érigé au nord-est, composée de colonnettes à chapiteaux corinthiens, et de pilastres à décor d’entrelacs. Ce motif est couramment utilisé dans l’art roman.

EGLISESTLOUPDESCHAUMESSt-Pierre Les BoisÉglise St-Pierre (Cher)

Vue d’ensemble montrant trois fenêtres perçant le chevet de St-Pierre. L’église a été restaurée à plusieurs reprises. Pourvu d’un portail qui montre un agneau à l’intérieur d’une rosace à quatre branches. Puis l’effigie de St-Pierre qui relève une singularité.

STPIERREETIEUXSt-Pierre Les Étieux (Cher)

L’église n’est pas très connue. Une visite d’une heure et demi, voici le temps que j’ai passé à redécouvrir son architecture extérieure et intérieure, ses chapiteaux. Depuis quelques années, elle est presque toujours fermée. C’est dommage !  Mais j’ai pu faire toutes les photos voulues avant.

EGLISEDESERRUELLESSerruelles – Église St-Ursin (Cher)

Du XIe, St-Ursin est placée sous le patronage du chapitre de St-Ursin de Bourges. Une des plus modestes églises du Cher, dont les parties les plus anciennes reposent sur des fondations gallo-romaines. Ma photo est un morceau choisi de ceci. Je découvrais une nef plafonnée, avec deux travées de chœur

EGLISETHAUMIERSThaumiers – Église St-Saturnin (Cher)

Voici la toute première église qui a servie de point de départ au concept insolite à vélo. C’était le 15/04/11 pour St-Saturnin qui date de la fin du XIe s. Pourvu d’un joli porche roman côté nord. Puis l’abside montre un chapiteau historié se référant au travail de la vigne, des modillons. Et de nombreux chapiteaux  à l’intérieur.

PRIEUREDEVALLENAYVallenay – Prieuré St-Martin (Cher)

Devenu « Maison du patrimoine », nous approchions la proximité de St-Martin en 2013 alors qu’il ne l’était pas encore, en témoigneront les quelques photos que je fis lorsque nous y sommes allé : après avoir zoomer maxi en allant au-delà allait du vitrail d’une petite fenêtre, l’objectif shootait la présence de peintures murales. Mon retour date de l’été 2017.

EGLISEDEVENESMESVenesmes – St-Pierre (Cher)

Au cœur du village se dresse Saint-Pierre. Une place bordée de demeures, comme le montre la photo, permet le recul pour une meilleure observation du clocher et de sa tour carrée. Orienté vers l’est, de plan en croix latine. La nef, puis le chœur qui est du XIIIe siècle, éclairé de trois vitraux : Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-Vincent.

ff8d7972Véreaux – Église St-Martin (Cher)

Déjà, le grès rose que j’ai trouvé à St-Martin et sur plusieurs clochers environnants à celui de Vereaux, tels Germigny, ou bien Ourouer-les-Bourdelins me plaît beaucoup.

Le clocher et ses quatre arcades aveugles disposées sur trois côtés. Puis des statues féminines élancées de chaque côté du porche. La visite à l’église se fait en vous renseignant à la mairie.

EGLISEDEVERNAISFRESQESVernais – Église Notre-Dame (Cher)

Issue d’un ancien prieuré roman sous la dépendance de l’Abbaye Notre-Dame de Bellavaux (transformée en couvent à Charenton-du-Cher). Notre-Dame a été orientée nord-sud. La chapelle du XII reste le seul vestige dans le fond de l’abside. Elle est éclairée par trois fenêtres.

<<     >>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s