Après un premier hiver visuellement différent sur le linéaire du Canal de Berry, on reprend les balades. C’était il y a plusieurs jours, entre le reportage et sa publication, RANDOCANAL4mais c’était tellement bien ! Et puis sont arrivés deux marcheurs pour Saint-Jacques. Nous avons assez longuement partagé et chacun repris son chemin… Eh les amis, bon camino francès !!

Aller plus loin, comme ces deux marcheurs que je viens de croiser. Continuer à se laisser guider sur les berges, à vélo ou à pied d’ailleurs. Et puis, un peu comme si se déroulerait une partie de mille bornes à ciel ouvert, entre copains, mais sans risque de crevaisons, ni roue de secours à laquelle penser. En fait, comment pourrait-on crever sur un si beau tracé  de parcours canalisé ?

RANDOCAL15Elle y est, la coquille…

Sur les traces des pèlerins venus de Charenton-du-Cher, ils longeront cette voie solidement visible de touts marcheurs, salués au passage pour leur détermination à ne pas seulement mettre leurs pas dans ceux de la coquille d’antan, aussi, à cheminer vers Saint-Jaques via le patrimoine Canal de Berry. Etape rendue facile, il  n’est qu’à suivre droit d’un bout à l’autre. Par bonheur, on côtoie également la flore et la faune de cet environnement paisible et ressourçant.
Une véritable réussite d’aménagement loisir et à la fois pratico-pratique d’emprunt pour les marcheurs qui privilégient cet espace nature, à la départementale Sancoins/Saint-Amand sur le parcours de Saint-Jacques de Compostelle en Berry.

RANDOCANAL10

RANDOCANAL7

Le canard Colvert
(Anas Platyrhynchos)

C’est un canard grand et lourd. Le mâle est facile à reconnaître avec sa tête et son cou ornés de plumes vertes irisées, séparées de la poitrine par  un collier blanc. Le bec et grand et jaune et porte un onglet noir à son extrémité. Les pattes et les doigts sont rouge-orangé. La femelle est plus brune, tachetée de chamois, blanc et brun foncé. Les jeunes ressemblent à la femelle.

Chant : le canard et la canne colvert sont très bavards, ils cancanent sans cesses pendant la période nuptiale, le mâle émet des grognements et des sifflements.

Habitat : le colvert vit dans n’importe quelle sorte de zone humide, rivières calmes, étangs, petites mares, estuaires et parfois aussi baies côtières abritées. Il a besoin de végétation flottante et émergente pour lui procurer sa nourriture. Ce gros oiseau volant (qui m’a surpris un peu plus loin, lors de la rando) est répandu et abondant du fait des « lâchers » pour la chasse. Ces individus peuvent cependant migrer en hiver.

RANDOCANAL14

« Dis, je ferais bien  plouf là…
Avant de finir canard en cocotte,
accompagné d’une purée de pommes-de-terre ou petits pois du jardin... »
Vin conseillé : un sauvignon ou un chasselas. (mais non !)

RANDOCANAL8

… Et voilà, une pensée créatrice…

RANDOCANAL17

<<     >>

Une réponse sur « Le Canal de Berry à vélo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s