Découvrir le Berry


Pour la diversité des paysages : entre ceux de la Sologne Vierzonnaise (l’entrée en Berry) : le Sancerrois, la ville historique et ses vignobles, la campagne insolite du Pays Fort, les bocages du Boischaut, la Vallée Noire si familière et décrite par George Sand. Puis la Brenne et le Val de Creuse (aux portes de notre région voisine), à proximité de Crozant.

Pour le tourisme patrimonial : Plus beaux villages de France, visites de villes, cités, route historique Jacques Cœur, mais aussi d’autres châteaux privés & manoirs remarquables. Puis la découverte du patrimoine religieux par le Berry roman, l’abbaye de Noirlac et autres édifices. On pensera également aux musées, tous aussi nombreux.

Pour les balades : ce qui est à voir/à faire, activités et loisirs, balades commentées, ou itinérances à vélo, loisirs nautiques, jardins secrets et parcs, forêts domaniales, les chemins de St-Jacques-de-Compostelle.

Pour les rencontres : des événements festifs, les traditions, la convivialité et le contact avec les Berrichons, via de grands moments partagés avec les gens d’ici.


Une escapade très gourmande

Sur mon panier,
une balade dégustée 

Promenades gourmandes et pique-nique tiré du panier.
Vous reprendrez bien un peu de notre Berry ?

Voici ce que je vous propose : où tout se joue dans l’instant,
au cœur du bocage Saint-Amandois…
Abbaye de Noirlac pour être plus précise.

surleditojuillet-1

10 juillet 2018 – « Bleu » de France »
Dans ce panier j’ai mis…
On a adoréééééééééé !

Nous nous organisions un pique-nique sympa. Pour la première de cette nouvelle série qui rime avec détente et divertissement via cette catégorie. Nous y allions cette fois à 6 amis, toujours partants lorsqu’il s’agit de partager leur bonne humeur et le moindre instant de convivialité. Des six, deux partaient à vélo de St-Amand-Montrond,  pour obliquer jusqu’à Bruère-Allichamps via la route de Bourges.

À ceux d’entre vous qui auront envie de s’échapper de la ville quelques instants, nous avons fait la route jusqu’à  l’emblématique abbaye cistercienne à Noirlac, en empruntant son environnement aménagé pour un pique-nique. Un moment de bonheur et de partage immergé dans un lieu qui a une âme, des richesses culturelles incontournables adaptées à vos envies du moment.

a

Bon, comment vous dire ? Ils s’afféraient là-bas et nous ici.

Pendant que nous nous sommes posées face à l’Abbaye, nos quatre amis se joignant au pique-nique, dressaient la table sur l’une des deux réservées à cet effet, à la quiétude et la fraîcheur très appréciées de l’environnement monastique. Nous allions les retrouver, un verre de Curaçao plus tard, pour partager un déjeuner sous l’ombrage d’une verdoyante nature.

36864586_1321863274613317_8743597561094340608_n
UNE5

Je commençais à installer ce petit moment de bonheur entièrement issu de notre gastronomie du Berry, notamment de bons petits vins de saison. Ça vous dit ?

– 1 Quincy
– 1 Valençay
– Sirop Monin
– Croquets de Chârost (aux amandes & fromage de chèvre)
– Breuvage de Sorcière du Berry
– Tomates « Green » du potager
– Roses coupées juste avant de partir (enroulées de fraîcheur)
– Abricots pour la route des 2 cyclotouristes
– Une des bonnes baguettes qui le firent bien.

img_43511

Nous franchissons cette passerelle  pour rejoindre l’espace aménagé du pique-nique.
Je vous conseille aussi de combiner votre pose repas à une visite de l’Abbaye, puisque tout l’été sont organisées des visites guidées. 

Un espace paysagé est avant tout orienté vers le bonheur que nous procure les arbres,
c’est la sensation de bien-être.

36868874_1321863514613293_3626044272999923712_n

Envie de fraîcheur

Et si nous allions découvrir un jardin ? Charmante proposition qui pourrait tourner au dilemme cornélien : entre les « Jardins Secrets », les Marais de Bourges, les jardins botaniques et à inspiration médiévale, ils sont nombreux à nous convier à de paisibles et romantiques promenades, sans oubliez les grandes forêts domaniales si tranquilles !

Le label « Jardin remarquable » a été décerné à sept jardins entre le Cher et l’Indre. 
C’est à partir de mai et pendant la saison estivale que s’animent ces lieux qui proposent aux visiteurs balades enchanteresses au milieu des plantes et des fleurs, ainsi que concerts, visites nocturnes, expositions, etc.

Note : d’autres destinations sont à venir sur la saison 2020, par nécessité de rafraîchir des visuels antérieurs au Parc & Jardins de Pesselières,  le Jardin Secret d’Ainay-le-Vieil, le Jardin Secret du Pieuré d’Orsan, …

CÔTE CHER – Parcs, Jardins & Potagers

Jardin Secret
Apremont-sur-Allier

Le parc paysager s’ouvre sur plusieurs jardins façonnés au cours des générations. Au pied de l’élégante façade du château, le parc floral accompagne le cours naturel de la Loire.

Square Lucien Beaufrère
Vierzon

Un jardin de style « Art déco » caractérisé par les formes géométriques : lignes droites, courbes, colonnes, l’utilisation des avancées technologiques et aussi de matériaux issus de l’ère industrielle.

Les Marais
de Bourges

À quelques pas de l’effervescence du centre-ville, il est rare de se balader à Bourges sans pousser nos pas plus loin, notamment vers les Marais. Une incitation à la balade à pied et à vélo. 

Les Pré-Fichaux
Bourges

Je viens de passer une descente de marches, dirigeant ma trajectoire tout du long et rejoindre, plus loin, l’une des portes donnant accès sur une artère de la ville, qui nous fait sortir de l’espace paysager.

Jardin de l’Hôtel de Ville Bourges

J’adore cet endroit au cœur de la ville, cette plongée au plus stimulant des ambiances d’un environnement direct à toute l’aura de légitimité qui se concentre ici. Vous allez l’aimer aussi, sûr !

Musée Saint-Vic
Saint-Amand-Montrond

Profitez pleinement des rencontres architecturées que vous ferez tout au long de votre parcours ici.
À chacun de vos pas et de vos ressentis, imprégnez-vous de la poésie de l’artiste.

Jardins Monastiques
Noirlac

Un nouvel espace jardin de cloître est en train de se construire (j’ai fais une photo du chantier) et verra le jour dans quelques mois.
Quand il sera, je publie l’article.

Jardin Secret du
Prieuré d’Orsan

À mi-chemin entre Lignières et le Châtelet en Boischaut, l’ancien prieuré Notre-Dame d’Orsan abrite un jardin médiéval, en une succession de parcelles fleuries et potagères.

Jardins de Drulon
Loye-sur-Arnon

Les jardins ont été créés par de nombreux artistes. Certains ont même réalisés leurs œuvres sur place.
C’est un enchaînement d’œuvres contemporaines.


CÔTE INDRE – Parcs, Jardins & Potagers

La parenthèse zen
Châteauroux

Le jardin publique propose un parcours où vous pourrez découvrir diverses cènes qui communiquent entre elles. Un vaste espace s’adresse à tous.

Jardin Secret à Nohant
George Sand

Connaissez-vous le cadre de nature et de verdure essentiel à George Sand, depuis le domaine familial au village de Nohant ? Profitez d’une étape, d’un séjour en Berry pour le découvrir.

Jardin Secret de
Azay-le-Ferron

De nombreux arbres guideront votre visite vers une histoire où l’homme et la nature partagent depuis longtemps les mêmes sentiers.

Voici parmi bien d’autres découvertes à parcourir sur mon site.
Bonne lecture !

Viens à la maison, y’a le printemps qui chante

Bonjour chers amis, abonnés et internautes qui parcourez Berry Au Coeur de France ! Et oui, il y a bien le printemps qui chante, commençait déjà depuis la mi-février par une douce mélodie, avec des températures enregistrées bien au-delà des normales saisonnières, alors qu’en toute fin de mois au matin, ce fut un ralentissement sérieux à ceci, par la chute quasi immédiate de clémentes températures, à comparaison des semaines connues précédemment. Aussi, je rêverais d’apprendre à voler comme un papillon… Murie-L… C’est sûr, mes bons amis le l’Indre, du Cher vont m’apprendre !

01/03/21 : 7h 34 au jardin, il s’éveille doucement
Lire la suite Viens à la maison, y’a le printemps qui chante

Vision d’Antan – Bourges

LE DEMENAGEMENT

Photo de la semaine : 22 – 28/02/2021
©Berry Au Coeur de France – Stationé à Bourges : Juillet 2020

Transport mobilier issu de la région de Châteaudun… Comprenez « château-dune« , château sur promontoir. Combien de fois nous n’y sommes-nous pas passés, à travers ses rues étroites, à proximité d’un très joli castel qui surplombe, alors que du Berry, nous regagnions la Nord-Sarthe Mancelle. Passant incontournablement devant l’ensemble de la base militaire, est le même mirage, à l’entrée de celle-ci, que celui central du rond-point de St-Amand-Montrond.

D’une écluse au château

Une journée bien rude. De Saint-Amand-Montrond d’où nous partions, pour Bannegon,
j’espère que cette rando des copains vous inspirera une très jolies randonnée vélocitée.

Focus « Une randonnée bleue carte-postale »

Portrait de nos amies ruminantes

Charenton-du-Cher : l’église romane St-Martin.
Patrimoine : Canal de Berry
En allant vers Bannegon : Maison éclusière
Ici, n’est-ce pas prendre son chemin ?
Chapelle

 Au château de Bannegon, j’y suis allée sans mes amis de rando qui eux, ce jours là, arrêtèrent leurs montures au « Canal de Berry » et dressèrent le déjeuner partagé à mon retour (à 14 h en fait, nous passions « à table ») …

De ce très agréable environnement, je continue droit sur la petite route goudronnée conduisant jusqu’au château de la commune de Bannegon.

Bonne lecture !

Entrée du Prieuré médiéval à Orsan

Notre découverte suivie du patrimoine architectural et spirituel du Berry. Aujourd’hui, je vous popose de prendre la route vous aussi (enfin plutôt à la mi-printemps) dans le département du Cher, pour le château et le jardin médiéval d’Orsan, sur la commune de « Maisonnais ».

Magifique enceinte entièrement recouverte actuellement par les roses « Albertine », une ambiance florale azurée et romantique à souhait, telle que l’affectionne.

Lire la suite Entrée du Prieuré médiéval à Orsan

Édito de Février

Chers amis bonjour à toutes et à tous,
bienvenue si vous nous rejoignez.

J’espère que vous aurez passé un bon mois de janvier et vous espère tous en excellente forme.

Tout d’abord je vous remercie très chaleureusement pour vos connexions assez nombreuses depuis quelques semaines sur mes deux sites. Vous remercier aussi de vos sympathiques messages laissés sur ceux–ci lors de vos parcours berrichons et qui me touchent beaucoup en termes d’énergies amicales que je vous vois exprimer, parcourues avec grande joie chaque matin.

À l’instar de février qui vient tout juste de s’installer, déjà le « 3 », me voici clavardant à nouveau pour vous proposer le second édito d’une année pleine de rebondissements à n’en pas douter. Je l’ai écrit ailleurs dans un article, nous sommes tous en manque de culture, depuis la fermeture des musées, de lieux culturels, de restaurants fermés, etc. et leurs conséquences sociales et économiques impactant fortement, malheureusement. Et me voici comme beaucoup, car plus ou moins malgré moi tombée dans un piège inévitable qu’est celui de discourir avec mes proches, des amis et pas seulement, quant à la crise sanitaire plus ou moins levée.

Lire la suite Édito de Février

Couvent Saint-Michel

Mémoire d’un parcours de vie, celui de trois couvents qui ne m’ont pas quitté.
C’est avec émotion que je partage ceci, comme je le fais parfois par quelques autres tranches de vie. Mon parcours assez atypique depuis ma tendre enfance, puis la période d’adolescence, m’amena à fréquenter pendant de longues années le couvent des petites sœurs de la Charité à Bourges. Comme il se dit souvent de nos jours « je suis tombée dedans quand j’étais petite ».

Lire la suite Couvent Saint-Michel

À l’école d’autrefois

Il y a de cela bien des Lunes passées que j’éditais depuis le forum du Berry (2001-2018) un tel sujet de discussion décliné entre souvenirs et bavardages touchants autant qu’utiles. Avant 1960, la mixité était inconnue dans les établissements scolaires, certaines des écoles communales où je fus scolarisée n’échappaient à la règle : Déols, Pérassay, Ste-Sévère… Bien plus tardivement dans les années, alors que je retournais dans les pas de mon adolescence pour y saisir le souvenir d’un moulin jaillissant des eaux de sa campagne à Pérassay, je suis retournée à l’occasion d’un reportage patrimoine devant les grilles de l’école communale. Le temps de vous retrouver ceci et de l’ajouter à cet article.

Il y avait dans chaque village une école de filles et une école pour garçons, une institutrice et un maitre. Un exemple très parlant ou nombreux sommes-nous à nous reconnaître, devenue désormais l’école patrimoniale par excellence, je veux bien sûr vous parler de la Mairie-Ecole du Grand Meaulnes à Epineuil-le-Fleuriel.

Vous le verrez sur les photos que je fis lors de plusieurs visites, si les cours de morale, de mathématiques, de français et de leçons de choses étaient dispensées à tous, plus tard, les filles suivaient de leur côté des cours de couture et de cuisine, tandis que les garçons s’initiaient au bricolage sur des établis….

Vous avez connus aussi ?

Janvier Nouveau

Bienvenue ! Et si pour célébrer l’année nouvelle, on se souhaitait le meilleur pour les 12 mois à venir ?

Déjà, je vous remercie pour tous vos bons vœux souhaités de part et d’autres, avec une belle générosité pour Berry Au Cœur de France et sa fidèle webmestre. C’est cette gentillesse dont vous avez fait preuve tout au long de l’année qui me renforce dans ma volonté de vous en offrir davantage, cette année de nouveaux défis, de rencontres avec vous aussi. J’ai plus qu’une impression de me répéter, mais c’est vrai que vous êtes de plus en plus nombreux à passer sur les sites et dans les commentaires, à partager ce que je publie d’un site à l’autre. Un très grand merci !

Lire la suite Janvier Nouveau

Les Rois Mages

Je l’ai publié à plusieurs endroits, compris réseaux, mais pas encore sur le site. Alors voici !
Une seule étoile, l’Etoile du Berger, que les RoisMages suivirent des yeux pour êtres conduits jusqu’à Bethléem.

En la cathédrale de Tours

« Quand ils (les mages) virent l’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie« .

Le temps de se mettre en route est arrivé, via l’aidée d’une étoile qui serait apparue dans le ciel pour la première fois.

Le temps de rencontrer Hérode et d’avoir l’indication du Prophète.

Melchior montre du doigt à Balthazar le grand évènement révélé par l’étoile annonciatrice car elle aurait suspendue sa course juste au-dessus de la crèche.

En vérité, et nous l’avons de nombreuses fois évoqué au forum, aucune planète ne s’est arrêtée au-dessus de Jérusalem, comme l’illustre l’iconographie religieuse, mais plutôt le fait d’un évènement astrologique. Souvent, les planètes sont prises pour des étoiles à cause de leur brillance alors que les astres Soli-Lunaire, eux, sont évoqués pour des planètes. Il s’agit ici de la configuration astrale des mages, inséparable d’un indice astronomique, soit une conjonction Jupiter-Saturne. Rappelons que ces deux planètes sont les plus grosses de notre système solaire et que de ce fait, elles peuvent sous certaines conditions réunies, s’observer.

Cathédrale de Bourges
Chapelle du Breuil

Bonnes visites à Tours et Bourges !